Showbiz

Fally Ipupa s’énerve en pleine émission à Abidjan…Les raisons!

Comme on s’en doutait bien, le torchon avait bien brûlé entre Fally et le producteur David Monsoh. De passage à Abidjan, l’artiste congolais était l’invité de l’émission à succès, C’Midi, vendredi 23 Décembre. Et comme il fallait s’y attendre la question sur l’état des relations entre le chanteur et son ex-producteur a été abordée.

Il n’en fallait pas plus pour que l’artiste monte sur ses grands chevaux. A la question de savoir si David Monsoh lui avait été d’une grande aide. Fally Ipupa affirmera :« On a collaboré ensemble. Ça a été une réussite. Moi, j’étais un artiste qui voulait sortir son premier album. Lui, il produisait des artistes mais il n’était pas encore connu, il ne s’était pas affirmé en tant que producteur. C’est le premier projet qui fait de lui un grand producteur et moi un grand artiste » il apprendra par la suite que David Monsoh et lui ne se parlent plus, ne sont plus en de bons termes. « Non, on ne se parle plus parce que moi j’aime de vrai. On ne peut pas travailler ensemble, mais il ne faut pas torpiller son artiste. Il faut être vrai dans la vie ».  L’artiste se fera plus explicite. « Il ne voulait pas qu’on se sépare et il a commencé à me torpiller. Moi, je ne parle pas mais il a commencé à me torpiller : ‘’lui, il ne va rien faire. C’est moi qui ai fait de lui ce qu’il est aujourd’hui’’. Comme disait Jazzy (….) On dit qu’il a créé Fally, qu’il crée d’autres Fally ! Ça ne sert à rien de torpiller quelqu’un avec qui vous avez travaillé…. », 

Visiblement l’animatrice qui s’est rendue compte qu’elle venait d’ouvrir une boite de Pandore, tente de calmer les esprits mais se heurte à la détermination de l’ex-choriste de Koffi Olomidé, l’artiste a poursuivi en ces termes. « Moi je suis vrai, je ne suis pas hypocrite. On  ne se parle pas mais on n’a pas de problème ».


Pour Fally, il est inutile de parler de réconciliation. « Il n’y a pas de guerre, y a pas à se réconcilier, y a pas de problème. On ne voit pas, moi je fais mes trucs, lui il fait ses trucs. C’est un super producteur, il produit d’autres artistes, moi j’essaie de faire ma musique », a lâché Fally devant une gêne très apparente du plateau de C’midi. Caroline a même évité d’aller plus loin pour « ne pas énerver » son invité. « Nous voulons te faire plaisir », a dit Dasylva.

Hippolyte YEO

Hello, Je suis Pharel Hippolyte YEO, passionné d'High-Tech et de culture. Sur AfrikMag, je vous donne des news fraiches concernant les innovations technologiques en Afrique, le Showbiz africain et la vie de la diaspora africaine. hyeo@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!