Divers

Vietnam : Une femme fait face à la peine de mort après avoir été piégée par son petit ami nigérian (photos)

Une Russe de 30 ans, accusée d’être une trafiquante de drogues risque une lourde peine après avoir été arrêtée par la douane au Vietnam  en possession de 3kg de cocaïne, lors d’un vol en provenance de Singapour.

Selon Dailymail, la femme identifiée comme Maria Dapirka, qui a déjà écrit une «lettre d’adieu» à sa mère, affirme qu’elle a été dupée par son petit amant nigérian qui prétendait être un célèbre footballeur. Elle accuse ce dernier d’avoir mis les stupéfiants dans son sac de voyage.

Publicité

Vietnam : Une femme fait face à la peine de mort après avoir été piégée par son petit ami nigérian (photos)

 

Ses avocats ont déclaré qu’ils reconnaissent le fait qu’elle pourrait être exécutée bientôt, mais ont une lueur d’espoir qu’elle sera libérée après les trois ans de prison qu’elle a commencé à purger déjà.

Dapirka a rencontré son amant Nick alors qu’elle vivait en Thailande. Ce dernier l’aurait menti en lui disant qu’il était footballeur.

Elle a déclaré que la substance avait été introduite dans ses bagages par Nick qui apparemment avait l’habitude de séduire les jeunes femmes qu’il utilisait pour transporter de la drogue.

Vietnam : Une femme fait face à la peine de mort après avoir été piégée par son petit ami nigérian (photos)

Le verdict concernant Dapirka devrait être prononcé le 31 août dernier par un juge vietnamien dans un tribunal de la ville de Ho Chi Minh, mais la session a été reportée à une date ultérieure. C’est en effet la cinquième fois que son procès est renvoyé.

Dans la lettre adressée à sa mère Olga, l’accusée très  désemparée a déclaré qu’elle était prête à accepter toute décision qui sera rendue par le tribunal.

Publicité 2

«Ne t’inquiète pas pour moi. Je vais bien. Je suis prête à accepter tout verdict qui sera rendu. J’espère que tu vas me rendre visite».

«Je ne t’ai pas vu depuis près de quatre ans. Tu me manques tellement! Prend soin de toi », a-t-elle-déclaré.

Selon son avocat, Sunkar Nurmagambetov, Dapirka était une sportive vive qui ne buvait pas et ne fumait pas.

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page