People

Ghana: ”Les filles devraient avoir plus de deux petits amis mais….”, dixit une artiste

Esaaba Haizel, une artiste ghanéenne du Gospel, a révélé que les filles devraient avoir plus de deux petits amis. La chanteuse basée aux Etats-Unis, a déclaré que cela leur permettra de répondre à leurs besoins et de mieux choisir leur mari.

Cependant, elle affirme qu’elles ne doivent en aucun cas avoir des rapports sexuels avec ces hommes.

Publicité

Lors de son interview avec la chaîne ghanéenne, Abusua Fm, Esaaba Haizel a déclaré :

« Je conseille aux jeunes filles sur ma page Facebook d’avoir trois à cinq petits-amis au même moment sans avoir de rapport sexuels avec eux ».

« Avoir plusieurs partenaires vous aidera à les étudier et faire le meilleur choix. Pourquoi perdre votre temps avec un seul homme? », s’interroge t-elle.

« Je dis ceci parce que vous ne pouvez pas tout avoir avec un seul homme. L’un se chargera de vous donner à manger, et l’autre s’occupera de votre habillement ».

Selon cette dernière, son message est important et devrait être pris au sérieux.

« Je suis chrétienne, c’est un bon conseil pour les jeunes filles qui aspirent à se marier. Même votre pasteur ne vous donnera pas ce conseil », a-t-elle ajouté.

Crédit photo : ghbase

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

7 commentaires

  1. Elle n’est pas malade mais plus morte en prostituant.
    Elle est maudite depuis qu’elle était foetus.
    C’est pas elle même qui parle mais l’esprit sorcier qui est en elle.
    Espèce de charognarde
    P
    Kporclé
    Vodoun torhossou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer