Afrique

Gabon : Les dernières nouvelles du président Ali Bongo

La santé du président Ali Bongo s’est grandement améliorée et il est en train de recouvrer ses capacités physiques, a déclaré son bureau dimanche, après que des sources aient annoncé le mois dernier qu’il avait été victime d’une attaque cérébrale.

Ali Bongo a été admis à l’hôpital le 24 octobre en Arabie saoudite après un accident vasculaire cérébral, selon une source proche de la présidence gabonaise cité par Jeune Afrique, bien que les autorités aient déclaré qu’il souffrait d’une « fatigue sévère ».

Publicité

Dans un communiqué rendu public, le porte-parole de la présidence s’est à nouveau prononcé sur l’état de santé du chef d’état gabonais.

« Les informations que nous avons reçues sont extrêmement rassurantes », a déclaré Ike Ngouoni Aïla Oyouomi, le porte-parole de la présidence.

« L’état de santé du président Bongo s’est très sensiblement amélioré. Il est en phase de recouvrement de la plénitude de ses facultés physiques, c’est la conclusion du dernier bulletin médical », a-t-il précisé.

La déclaration ne fait aucune mention d’un accident vasculaire cérébral, mais indiquait pour la première fois qu’il avait eu « des saignements qui nécessitaient des soins médicaux. »

« Ali Bongo Ondimba… continue d’exercer ses fonctions. Les institutions de notre République fonctionnent donc aujourd’hui parfaitement, dans le strict respect de la Constitution », a-t-il conclu.

La famille Bongo règne depuis près d’un demi-siècle au Gabon. Ali Bongo a succédé à son père, Omar Bongo, décédé en 2009.

Crédit photo : theconversation

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer