Santé

Santé: la gale, une maladie infectieuse mais surtout… tabou!

Infection cutanée liée à un parasite, la gale se propage par contacts directs ou via les vêtements ou la literie. Très contagieuse, elle se manifeste par des démangeaisons et des lésions cutanées de grattage. Bien traitée par voie locale et/ou orale, la gale se guérit facilement mais les démangeaisons peuvent perdurer 2 à 4 semaines. La prise en charge nécessite des mesures de prévention pour protéger ses proches.

Il existe deux formes de gale

  • La gale commune : c’est la forme la plus fréquente. Elle est due à la présence de sarcoptes peu nombreux sur la peau. Elle se transmet par des contacts corporels fréquents et réguliers. C’est d’ailleurs souvent le cas chez les membres de la même famille, en collectivité, etc.
  • La gale profuse et hyperkératosique : ce type de gale est extrêmement contagieuse. En effet, la peau porte un nombre  très conséquent de parasite et l’infection est étendue sur l’ensemble du corps. Les gales profuses et hyperkératosiques touche essentiellement les personnes âgées, les personnes vivant en collectivité et les personnes souffrant d’immunodépression.

Les signes de la gale

Les démangeaisons sont accentuées le soir et se localisent à certains endroits caractéristiques : entre les doigts, poignets, face antérieure de l’avant-bras, plis du coude, aisselles, aréoles des seins, ombilic, ceinture, triangle des fesses, verge et face interne des fesses.


Comment traiter la gale

La gale nécessite d’être traitée car elle ne guérit jamais de façon spontanée. Son traitement peut être local, avec un produit qui tue le parasite (scabicide) appliqué sur la peau, ou général avec un médicament à prendre par voie orale en une dose unique, l’ivermectine.

Le traitement local, à base de benzoate de benzyle ou d’esdépalléthrine, doit être appliqué sur la totalité du corps et agit immédiatement. Il est nécessaire de traiter les personnes de l’entourage immédiat et de retirer les enfants de l’école. Dans la gale commune, cette éviction scolaire est recommandée jusqu’à 3 jours après le traitement.

Prévenir la gale dans l’entourage du malade

Il faut traiter simultanément toutes les personnes qui ont eu un contact intime avec le malade et laver en machine ses vêtements, ses draps et ses serviettes. La désinfection de l’environnement avec un acaricide est envisagée uniquement en cas de gale profuse.

Eunice Kouamé

Je suis Eunice KOUAME, une jeune femme passionnée de lecture, de développement personnel et de relations humaines en général. J'aime voyager, rigoler, cuisiner et surtout écrire. Vous pourrez consulter mes articles dans les rubriques conseils, couple, relations, actualités, inspiration, politique et chroniques( mon nouveau bébé ;) ) eunice.kouame@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page