Afrique

Gambie: voici la décision de la CEDEAO pour chasser Yahya Jammeh du pouvoir

Récemment élu lors de la présidentielle gambienne, Adama Barrow a encore reçu le weekend dernier des Chefs d’Etats au nom de la CEDEAO .  Le principal objectif de cette rencontre était de réaffirmer tout le soutien de l’organisation sous-régionale au candidat vainqueur.

Face à cette position ferme de la CEDEAO qui voudrait que Yahya Jammeh respecte le verdict des urnes, l’Union africaine, l’Union européenne et les Nations unies ont salué cette décision. Dans des rapports publiés, l’UA et l’ONU saluent la position ferme de la CEDEAO pour le respect du verdict des urnes.

Publicité

En dehors de ces soutiens exprimés à Adama Barrow, une défection d’une dizaine d’ambassadeurs de la Gambie a été annoncée. Ceci a pour but de contraindre le président Yahya Jammeh à céder le fauteuil et à faciliter le transfert pacifique du pouvoir à son successeur.

Ban Ki-moon, le Secrétaire général de l’ONU, dans une déclaration a salué la CEDEAO et prié Jammeh de revoir sa décision pour le bien de la Gambie. Dans la même perspective, Idris Deby Itno, le Président en exercice de l’UA a appuyé les décisions de la CEDEAO et n’a pas exclu  le recours à  tous les moyens nécessaires pour assurer le respect de la volonté de la population.

Au regard des différents soutiens qui lui sont apportés, Adama Barrow a indiqué qu’il se prépare à occuper ses fonctions après la fin du mandat de Yahya Jammeh en janvier prochain. Dans cet ordre d’idées, il a invité le Président sortant et l’ancien Président de la première République de la Gambie, Sir Dawda Kairaba Jawara à prendre part à son investiture en janvier 2017.

 

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer