Ghana

Ghana : un ingénieur fabrique un tricycle à balayage (vidéo)

L’ingénieur ghanéen aux multiples talents, Frank Darko, a sorti une autre invention époustouflante qui devrait rendre le balayage très facile et amusant à la fois.

Le jeune homme basé à Takoradi a inventé un tricycle à balayage qui, comme son nom l’indique, balaie au fur et à mesure que vous le conduisez.

Publicité
Ghana : un ingénieur fabrique un tricycle à balayage (vidéo)

Selon lui, le Ghana était devenu si englué dans la saleté qu’il voulait trouver un appareil rentable et efficace qui puisse régler le problème de la saleté dans le pays. Lors d’une interview exclusive accordée à YEN, Frank Darko a expliqué la raison de son invention.

Ghana : un ingénieur fabrique un tricycle à balayage (vidéo)

« Parfois, lorsque j’arrive à certains endroits d’Accra, un grand exemple est le grand canal qui mène la rivière Odorna à la mer, mes yeux se remplissent de larmes à cause de ce que je vois pour notre avenir. Dans ma vision, je vois le canal utilisé comme un chemin de promenade parce qu’il est finalement encombré de sable et de déchets plastiques. Ce qui est triste, c’est que les gens vont perdre leur maison et leur vie lors d’une forte pluie.

Ghana : un ingénieur fabrique un tricycle à balayage (vidéo)

D’ici 2035, le Ghana sera un endroit misérable pour élever un enfant. Mais nous pouvons changer l’avenir en nous basant sur les mesures que nous prenons maintenant. Nous devons totalement changer notre comportement envers l’environnement immédiat dont dépend notre vie. Les déchets sont trop nombreux. Même aujourd’hui, des diplômés se sont joints à la lutte contre les déchets sauvages. En tant que bon citoyen, je dois faire quelque chose pour aider à arrêter le sombre avenir qui nous attend.

Ghana : un ingénieur fabrique un tricycle à balayage (vidéo)

J’ai toujours eu la nation dans mon cœur. J’utilise mon énergie pour réfléchir à la façon de faire du Ghana un meilleur endroit où vivre comme les autres pays développés. Mon projet actuel est une machine de nettoyage des rues sous forme de tricycle.

 Avec cette machine, nos rues et notre environnement peuvent être maintenus propres en permanence. Elle n’utilise pas le carburant et ne nécessite aucun entretien. J’ai passé 5 mois à fabriquer ce tricycle parce que je n’ai pas d’environnement de travail, d’outils et de machines. Mais je crois en Dieu que les choses vont changer pour le mieux. »

Publicité 2

Crédit photo : yen

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page