DiversSociété

Ghana: un officier de la marine poignarde un personnel de l’armée pour avoir couché avec sa femme

Un officier de marine du Commandement naval de la région de l’Est au Ghana, le matelot de 1ère classe Umar Sahid Abubakar a été détenu à la base navale de Sekondi pour avoir infligé des blessures au couteau sur la joue supérieure gauche et la taille arrière de Bernard Ababio, membre de l’armée de l’air.

Le matelot de 1re classe Umar Sahid Abubakar a perdu son sang-froid après avoir surpris Bernard Ababio en train de coucher avec sa femme Linda Akosua Buabeng sur leur lit conjugal à Ketan.

Publicité

Publicité

Sahid Abubakar était au commissariat de police de Sekondi et a porté plainte contre Bernard Ababio pour avoir mordu son index droit pendant une bagarre lorsqu’il a surpris Ababio en flagrant délit.

LIRE AUSSI: 5 raisons qui peuvent pousser une femme à tromper son mari, malgré son amour pour lui

La police a déclaré à Emmanuel Ohene-Gyan de la radio local Empire News qu’au poste de police de Sekondi, Sahid Abubakar avait en sa possession un sac à dos militaire contenant un ensemble d’uniforme militaire, un maillot blanc, un pantalon en jean, un pantalon en coton, une chemise bleu-noir, un T-shirt, une montre-bracelet, une paire de toiles, un dentifrice Pepsodent et un câble AV appartenant à son rival de l’armée de l’air, Bernard Ababio.

Alors que le matelot de 1re classe Umar Sahid Abubakar rédigeait sa déclaration, Bernard est également arrivé au même poste de police de Sekondi pour déposer une affaire d’agression et c’est à ce moment qu’Abubakar a été arrêté.

 La victime Bernard Ababio s’est vu remettre un formulaire médical de police pour traitement.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page