Sport

Guardiola ne classe pas le Real parmi les grands clubs de la dernière décennie, Solari réagit!

Suite à l’omission du Réal Madrid parmi les grandes équipes qui ont marqué la dernière décennie dans le monde du football, le technicien de la maison blanche Solari a réagi en rappelant Pep Guardiola à l’ordre.
L’entraîneur catalan de manchester City n’a pas cité le Real Madrid parmi les grandes équipes de la dernière  décennie dont entre autres le Bayern Munich, la Juventus de Turin, le FC Barcelone…etc
“La Juventus, le Bayern Munich et le FC Barcelone ont été les trois meilleures équipes de la dernière décennie. Pourquoi ? Parce qu’à chaque saison, ils gagnent leur championnat, chaque saison, ils gagnent la Coupe“, a fait savoir l’ancien entraîneur Barcelonais Pep Guardiola en conférence de presse oubliant certainement volontairement le Real Madrid parmi ces équipes. Une déclaration qui n’a visiblement pas plu à l’entraîneur du Réal Madrid Solari.
Interrogé à ce sujet avant le match de la Coupe du Roi face à Girone, Santiago Solari a répondu à l’ancien technicien du FC Barcelone.

“Cela semble être une omission délibérée. Nous ne nous battrons pas pour une décennie alors que le Real Madrid est le meilleur club du siècle et de l’histoire. Il s’agit également du meilleur club de la dernière décennie, car il ne sous-estime jamais personne. Jamais et en aucune situation”, a indiqué l’entraîneur du Real Madrid.

Il est donc clair que pour Solari, Pep Guardiola a fait exprès d’omettre le Real Madrid parmi les grandes équipes qui ont marqué la dernièredécennie.

Publicité

 

Crédit photo: Afrikmag

 

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer