Musique

Nouaktchott: La chanteuse Viviane fait danser Eto’o et Habib Beye(vidéo)

Viviane livrait un show à Nouaktchott à l’occasion de la FFRIM Awards. Deux anciens internationaux Samuel Eto’o et Habib Beye qui étaient de la partie, ont esquissé des pas de danse endiablés pour mettre un peu plus de rythme.

Cependant, même si la fête a été belle du côté de la chanteuse Viviane et ses invités footballeurs Eto’o et Habib Beye, il reste que les Camerounais vivant en Mauritanie étaient très en colère.

Publicité

Ils se sont regroupés il y a quelques jours pour exprimer leur déception. Ils se sont mobilisés pour attendre Samuel Eto’o sans pouvoir le voir alors qu’il était à Nouakchott.

« On est venus l’encourager ; ce n’est pas normal qu’on ne puisse pas le voir ; on attendait ce moment depuis longtemps, on a au moins le droit de le voir;  on aimerait qu’il vienne juste nous serrer la main», ont expliqué à Alakhbar ces supporters dont certains en colère. D’autres, parmi eux, ont affirmé avoir passé la nuit devant l’hôtel de Eto’o “sans la moindre chance de le voir“.

L’ex-international camerounais Samuel Eto’o s’est récemment rendu à Nouakchott sur invitation de la fédération mauritanienne de football dans le cadre des FFRIM Awards qui récompensent les acteurs distingués du football mauritanien. Il était en compagnie de l’international sénégalais Habib Beye et l’égyptien Mohamed Aboutrika.

Pour cette édition des FFRIM Awards, trois joueurs sont nommés pour le trophée du meilleur joueur local. Il s’agit de Sidi Abdoullah TOUDA (Nouakchott King’s), Hemeya TANJY (ASC Tidjikja/FC Nouadhibou) et d’Abdoulaye GAYE (FC Nouadhibou).

https://www.youtube.com/watch?v=QFmJlbzh8ws

 

Crédit photo: senego

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer