MondePolitique

Guerre en Ukraine : la Russie veut quitter l’OMS et l’OMC

Le gouvernement russe envisage de quitter l’OMS et l’Organisation mondiale du commerce, alors que Vladimir Poutine continue d’isoler son pays de l’Occident après l’invasion de l’Ukraine.

Le ministère des Affaires étrangères de Moscou a envoyé hier une liste d’organisations internationales au Parlement, avec l’ordre de l’examiner et de rompre « les obligations [ou] les traités qui n’apportent pas de bénéfices, mais des dommages directs à notre pays », a déclaré le vice-président Pyotr Tolstoy.

L’Organisation mondiale de la santé et l’Organisation mondiale du commerce figurent sur la liste, ont rapporté les agences de presse russes.

Cette décision intervient après que les pays occidentaux ont coupé une grande partie de l’économie russe du commerce mondial par des sanctions, et que des centaines d’entreprises occidentales se sont retirées du pays pour protester contre la décision d’envahir l’Ukraine.

Les États membres de l’OMS ont déjà tenté de forcer l’organisme de santé à prendre des mesures concernant l’invasion.

La semaine dernière, ils ont voté en faveur d’une résolution non contraignante condamnant les attaques russes contre les établissements de santé ukrainiens et les effets de la guerre sur la santé publique.

Cette même résolution demandait également aux dirigeants de l’OMS d’envisager la fermeture de leur bureau à Moscou et son transfert en dehors du pays.

La Russie a condamné la résolution comme étant « de nature exclusivement politique » et a déclaré qu’elle n’avait aucune incidence sur la fourniture de soins de santé dans les deux pays.

Des projets de retrait de l’OMC ont déjà été présentés à Moscou à de nombreuses reprises. La Russie n’a rejoint l’organisme mondial qu’en 2012, après 19 ans de négociations.

Crédit photo : vox

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!