PolitiqueUkraine
A la Une

Guerre en Ukraine/ Kemi Seba en séjour à Moscou met en garde: « nous ne serons les tirailleurs de personne »

Alors que l’Ukraine a déclaré un cessé le feu dans le pays, après plusieurs jours de guerre avec la Russie, l’activiste Kemi Seba s’invite dans l’affaire. Présentement à Moscou pour une conférence de presse sur la géopolitique, Kemi Seba tente de redéfinir le rôle que l’Afrique devrait jouer dans cette guerre des mondes.

Kemi Seba séjourne en Russie présentement dans le cadre de sa tournée internationale. L’activiste prendra part à la conférence ayant pour axe principale le rôle que l’Afrique doit jouer dans « cette guerre des mondes ».

Peu avant ladite conférence, Kemi Seba a réaffirmé son ambition. L’ambition est de créer un équilibre entre ceux qui adhèrent et ceux qui résistent au globalisme néolibéral occidental à s’unir pour parler d’une seule voix et influencer la balance mondiale.

L’activiste veut notamment tracer la ligne à suivre au continent africain pour qu’il ne fasse pas d’erreur dans ce monde où, la situation en Ukraine tient en haleine tout le monde.

« Ce mercredi 9 mars à 16 heures, nous serons à l’institut des relations internationales à Moscou pour parler d’un thème très important et déterminant: quel rôle l’Afrique doit jouer dans cette guerre des mondes? « , a fait savoir Kemi Seba.  Puis de révéler sa vision pour l’Afrique notamment la démarche à adopter dans cette guerre qui dure deux semaines maintenant « Une chose est certaine, nous ne serons les tirailleurs de personne, si ce n’est de la souveraineté et de la justice des peuples » a attesté l’activiste.

Selon les propos de Kemi Seba, l’ONG Urgences Panafricanistes est à Moscou, pour parler « de la nécessaire unité, de l’alliance des peuples pour créer un monde multipolaire et refuser ce monde unipolaire voulu par l’oligarchie de l’Occident« . Kemi Seba reste catégorique, un monde multipolaire est nécessaire, insiste-t-il.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!