À la UneEuropePolitiqueRussie
A la Une

Guerre en Ukraine/ Poutine teste le puissant missile SATAN 2 et met en garde

Le président russe Vladimir Poutine est heureux du test réussi du puissant missile balistique SATAN 2. Le mercredi 20 avril, il a assisté à un test de ce missile dont la force de frappe doit faire réfléchir les ennemis de la Russie, a-t-il averti.

Vladimir Poutine et les pontes militaires de la Russie se réjouissent d’un test réussi du missile effrayant dénommé SATAN 2. L’armée russe a procédé à un essai de ce missile, au moment où les Etats-Unis et l’Occident convoient des armes de tout genre en Ukraine. Le ministre de la Défense russe avait déploré que les Américains ferraillent pour faire perdurer le conflit en Ukraine. En sortant SATAN 2, Vladimir Poutine veut montrer qu’il peut anéantir l’Ukraine en quelques minutes.

Le Président Poutine a profité de ce tir de missile mettre en garde les ennemis et adversaires de la Russie. Ils devront faire attention dans leur démarche guerrière. « C’est véritablement une arme unique qui va renforcer le potentiel militaire de nos forces armées, qui assurera la sécurité de la Russie face aux menaces extérieures et qui fera réfléchir à deux fois ceux qui essayent de menacer notre pays avec une rhétorique déchaînée et agressive » a déclaré le président Poutine.

Quant au ministère de la Défense russe, « le nouveau missile est capable d’atteindre des cibles à longue distance en utilisant diverses trajectoires de vol et a des caractéristiques uniques qui lui permettent de surmonter de manière fiable tous les systèmes de défense antimissile existants et futurs », informe-t-il.


« Satan II » pour les Occidentaux et RS-28 Sarmat, ce missile est long d’au moins 35 mètres et mesure trois mètres de diamètre. Sa force est qu’il peut en plus d’autres charges, transporter des armes nucléaires. Avec ses 10 tonnes, il peut également frapper à plusieurs endroits. C’est une arme dissuasive que Vladimir Poutine pour prévenir partenaires et adversaires.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!