À la UneGuinéePolitique

Guinée-mort de l’opposant Roger Bamba: l’Union Européenne veut « une enquête indépendante »

La mort de l’opposant guinéen Roger Bamba ne saurait être passée par pertes et profits. En plus de l’opposition qui est en rogne, des voix s’élèvent au niveau de la communauté internationale pour que la lumière soit faite sur son décès. L’Union Européenne en a fait la demande.

L’Union Européenne veut se faire sa religion sur la mort de Roger Bamba, opposant guinéen, membre de l’UFDG parti de Cellou Dalein Diallo. Décédé dans des conditions encore non élucidées à la prison centrale de Conakry, Roger Bamba était un proche collaborateur du leader de l’opposition guinéenne.

Publicité

Publicité

Ainsi, tout en exprimant « ses sincères condoléances à la famille de M. Bamba », l’Union Européenne a demandé les autorités guinéennes de « diligenter une enquête indépendante pour élucider les causes de son décès ». En effet, pour l’’Union européenne le respect de « l’État de droit » devrait être « un axe prioritaire du nouveau mandat présidentiel« .

Déplorant le « troisième décès d’opposants politiques détenus en Guinée, après ceux d’Ibrahima Sow et de Mamadou Lamarana Diallo, intervenus ces deux derniers mois« , l’Union Européenne a plaidé pour la libération des autres détenus politiques.

Roger Bamba, détenu depuis le 10 septembre à la prison centrale de Conakry, est décédé le 17 décembre, après son transfert à l’hôpital. Sa famille dénonce un meurtre politique, là où le pouvoir évoque une mort due à une cirrhose du foie. D’où la demande d’une enquête impartiale.

Articles similaires

Un commentaire

  1. C’est triste et sûrement suspect, mais en quoi ça regarde l’Union Européenne? Savez-vous combien d’Africains l’Europe a déjà tué depuis le commerce des esclaves, la colonisation…jusqu’à maintenant? Et combien de leaders africains ont-ils déjà tués sur ordre des occidentaux? C’est surtout sur ça que les enquêtes indépendantes devraient commencer… au lieu de leur hypocrisie…ils feraient mieux de fermer leurs gueules.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page