Gabon

Côte d’Ivoire: L’un des hackers ivoiriens ayant travaillé pour Jean Ping brise le silence

Plus le temps-passe, l’opinion arrive à voir un peu clair sur les accusations du pouvoir gabonais à l’encontre de l’opposant principal, Jean Ping. Et pour cause. L’un des chefs des hackers qui a âprement œuvré  en faveur de Jean Ping, chef de file de l’opposition gabonaise a rompu le silence, nous rapporte koaci.

De nationalité ivoirienne, Sihifowa Yeo a révélé l’identité de la personne qui l’avait envoyé au Gabon au côté de Ping. Selon lui , il s’agit de Jean Marc Zoé qui est en contact avec la famille de Jean Ping, et est fonctionnaire chargé de mission à la présidence ivoirienne.

Publicité

A part lui, on se souvient qu’un des conseillers de Ouattara en la personne de Mamadi Diané avait déjà été cité dans cette affaire, le 25 août dernier. Ce qui lui a valu même d’être limogé par le président ivoirien. Il a été suspecté d’être l’organisateur

Yéo, qui est le présumé chef des hackers a reconnu avoir œuvré pour Jean Ping sur ordre de l’homme de la présidence ivoirienne. Sa vidéo a été publiée par Global TV Gabon. Il a été arrêté à Libreville et c’est après cette interpellation qu’il a rompu le silence.

Côte d'Ivoire: L’un des hackers ivoiriens ayant travaillé pour Jean Ping brise le silence

Sa sortie a été confortée par celle de Jean Ping qui, dans une sortie médiatique, avait aussi reconnu de façon voilée, l’activité des hackers

Les autorités gabonaises pointent un doigt accusateur sur la Côte d’ivoire qui tenterait, selon elles, un coup de force  pour chasser Ali Bongo du pouvoir au profit de Jean Ping.

Yao Junior L.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page