Cameroun

Henriette Ekwe : « Mendo Ze traitait les femmes comme du bétail sexuel »

La journaliste et ex-directrice de publication du journal « Bebela« est récemment revenue sur les frasques sexuelles de l’ancien directeur général de la Crtv, le média national camerounais.

Alors qu’elle était interviewée par Eric Fopoussi au cours de l’émission « Bonjour Chez Vous» sur la Radio Equinoxe, elle a expliqué que le professeur Mendo Ze avait une conduite déviante envers les femmes qui travaillaient dans ce média public.

Publicité

Pour Henriette Ekwe, le Professeur Mendo Ze ne respectait pas ses collaboratrices:

« J’ai été membre du conseil genre de la fédération internationale des journalistes. On a fait des enquêtes et il s’est avéré que ce directeur général traitait les femmes comme du bétail sexuel […] En tant que féministe je ne peux pas laisser passer ça. Je regrette qu’il soit parti », a-t-elle déclaré.

Mais pour Ferdinand Nana Payong, l’ex-directeur de la CRTV lui a été d’une grande aide : « Le Pr Mendo Zé est l’un des rares Camerounais à qui je dois énormément. En 1991, fauché,  je « bouffais  de la vache enragée » lorsqu’il me reçut à son bureau de Mballa II pour que je lui présente le concept bourse du livre », a-t-il déclaré dans un premier temps.

« Il m’ouvrira les antennes de la Crtv et l’opération connaîtra l’exceptionnel succès que beaucoup d’observateurs connaissent. Depuis ce jour où j’avais passé plus d’une heure dans le bureau du tout puissant DG de la Crtv qui ne me connaissait  pas, nous ne nous étions plus quittés. L’une de mes prières à Dieu était la suivante: Seigneur donne-moi, un jour, l’occasion de témoigner dignement ma gratitude à ce grand  homme », a conclu l’expert en marketing.

Crédit photo: DR

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page