Divers

Un homme se suicide après avoir surpris son épouse couchant avec un petit berger

Un zimbabwéen qui vit à Shurugwi s’est suicidé après avoir surpris sa femme entretenant des rapports s3xuels avec un petit berger.

Zimnews rapporte que l’homme du nom de Gift Kazembe a avalé un pesticide mortel, parce qu’il ne pouvait pas accepter le fait que son épouse,Shelter Maura, ait eu des rapports s3xuels avec leur ancien employé, un berger.

Publicité

Selon le rapport, la prétendue relation entre la femme et l’employé non identifié, aurait commencé en 2015 lorsque les deux se rendaient dans une église locale.

Gift le mari, commença alors à les soupçonner et questionna même sa femme sur cette ‘douteuse” relation. Elle lui, répondit ne pas savoir de quoi il parle. Cependant, tout s’est dévoilé lorsque les amis de l’époux,  lui ont révélé que son épouse Shelter était amoureuse de leur employé.

Encaissant la nouvelle, il a chassé le garçon dans le but de protéger son mariage suite à la suspicion. Cependant, cela ne les a pas dissuadé de se voir secrètement.

La femme qui est une asthmatique aurait quitté la maison pour une clinique locale prétextant aller se procurer des comprimés le jour où l’incident s’est produit, selon toujours le rapport.

Le mari a secrètement suivi sa femme et l’a surpris la main dans le sac entrain d’entretenir des rapports s3xuels avec le garçon de troupeau dans la brousse.

Le mari tout furieux, est retourné à la maison où il a bu un pesticide de coton conduisant à sa mort.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer