Showbiz

Hymne CAN 2017 : Stanley Enow concurrence Charlotte Dipanda

On en finira presque pas avec l’affaire Stanley Enow et Charlotte Dipanda. S’il est vrai que les deux stars de la musique camerounaise s’apprécient beaucoup, rien ne prouve encore jusqu’ici qu’elles traitent quelque chose ensemble. Mais depuis la sortie du nouveau titre de Stanley Enow, les internautes ne manquent pas d’en faire un rapprochement de plus avec Charlotte Dipanda. Surtout que Stanley Enow, en partageant cette musique avec Singuila sur Twitter, a charrié ce dernier qui a effectué un pas de danse avec « sa Charlotte » à The Voice.

Publicité

Si les internautes font des rapprochements entre le dernier titre de Stanley Enow intitulé Follow Me et l’hymne de la CAN qui a été interprété par Charlotte Dipanda, ce n’est pas fortuit. La majorité des Camerounais sur internet qui ont eu vent de cet hymne officiel l’ont fortement critiqué. Ils n’ont pas compris comment on peut mettre la voix de Charlotte Dipanda sur une musique aussi mal faite. Et surtout qui est destinée à une grande compétition. La première du genre que le Cameroun accueille.

Hymne CAN 2017 : Stanley Enow concurrence Charlotte Dipanda

Plusieurs artistes se sont ainsi pressés de produire des titres qui accompagneront la CAN féminine d’ici quelques jours. Samedi dernier, c’était le tour de Stanley Enow, premier Camerounais à gagner un MTV Awards, un Afrima Awards, de suivre la cadence. Il a publié le vidéogramme de son titre Follow Me. Dès sa sortie, vu le décor et l’ambiance, Plusieurs personnes ont pensé que c’était une stratégie de se positionner comme un hymne de la CAN. Que les grandes marques pourraient se l’approprier. La vidéo a été déjà validée par le groupe Toofan sur Twitter, Fally Ipupa sur Instagram et bien d’autres. La vidéo enregistre aujourd’hui plus de 20 000 vues en deux jours. Le clip a été réalisé en majorité dans le stade de Limbé. L’une des pelouses qui accueillera les matches de la Coupe d’Afrique féminine.

Publicité 2

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page