AfriqueDivers

Kenya: Un homme sectionne son propre p3nis par défaut de petite amie

Un jeune homme kenyan âgé de 25 ans, qui est incapable d’avoir une petite amie, a sectionné son propre p3nis.

Leonard Kimotho Gichinga, a créé l’émoi dans sa communauté quand il a coupé son propre p3nis le 1er janvier dernier, (le jour de l’an), en signe de protestation par défaut d’avoir une petite amie.
Kimotho, qui dit trouver difficile d’avoir une femme pour lui-même, a décidé de prendre cette mesure drastique car il croyait que sa virilité était «inutile» pour lui et en tant que tel, doit être blâmé pour son incapacité à avoir une femme.

Les parents de Leonard Kimotho Gichinga ont été abasourdis par son action et ont appelé le chef de la région, Emmaculate Wanjiru Njoka pour écouter son cri.

« Une famille de Kiorugari a appelé et m’a informé que leur fils avait sectionné sa virilité. Ils disent qu’après avoir effectué secrètement l’acte sur lui-même, il s’est précipité hors de la maison tout en saignant abondamment », a déclaré Mme Njoka.
« Les parents de M. Gichinga disent qu’il n’a jamais été marié. Il a dit à ses parents que sa virilité est inutile si il n’y a aucune femme avec qui l’utiliser et a revendiqué qu’aucune femme n’a accepté d’être son partenaire », a ajouté Mme Njoka.

Mme Njoka dit qu’elle a demandé aux parents de M. Gichinga de l’envoyer d’urgence à l’hôpital Kimbimbi.


« Ils portaient des objets et sa virilité coupée dans un sac en polyéthylène à l’hôpital. En arrivant dans cet établissement sanitaire, les médecins ont conseillé la famille d’envoyer la victime à l’hôpital Kerugoya Level 4 puisque son état était grave », a déclaré le chef de la région.
« Les médecins de l’hôpital Kerugoya Level 4 ont dit qu’ils feront de leur mieux pour remettre en place sa virilité. »

M. Gichinga a utilisé un couteau de cuisine pour se démembrer.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page