Divers

Insolite: Il tue sa femme en pleine croisière parce qu’elle ”se moquait de lui”

Un fait assez insolite s’est produit il y a quelques jours en Alaska, aux États-Unis. Un Américain âgé de 39 ans répondant au nom de  Kenneth Manzanares a tué sa femme alors qu’ils étaient en croisière. A la question de savoir le motif de son acte, l’homme explique que son épouse «n’arrêtait pas de se moquer de lui».

Lors de la croisière, le personnel de la société du paquebot Emerald Princess est intervenu dans la cabine occupée par Kenneth Manzanares et sa femme, Kristy, et a découvert cette dernière morte, couverte de sang, avec une blessure importante à la tête.

Publicité

Insolite: Il tue sa femme en pleine croisière parce qu'elle ''se moquait de lui''
Le Telegraph, qui cite la plainte rédigée mercredi par l’agent du FBI Michael L. Watson, l’homme, après avoir tué sa femme, souhaitait jeter son corps par dessus bord. Il en a été empêché par des passagers et membres de l’équipage qui sont parvenus à le maîtriser en attendant l’arrivée de la police.

“Ma vie est finie”

Avant l’arrivée des agents de sécurité, des témoins sont entrés dans la chambre du couple et ont vu du sang sur les mains et les vêtements de Kenneth Manzanares. L’un des témoins a dit aux autorités que, lorsqu’il est entré dans la cabine D726 où les Manzanares séjournaient, Kristy était allongée sur le sol dans une mare de sang. Kenneth a alors répondu : «Elle n’arrêtait pas de se moquer de moi», d’après le «New York Post». Pendant que des agents du FBI étaient à la recherche de preuves, le principal suspect aurait déclaré aux agents du FBI : «Ma vie est finie».

Le massacre choc a eu lieu dans les eaux américaines, juste au large de l’Alaska, pendant un voyage d’une semaine au départ de Seattle. Le navire, qui transportait environ 4500 passagers et membres d’équipage, a accosté à Juneau, en Alaska, mercredi matin. L’homme a été immédiatement arrêté.

Kenneth Manzanares n’a aucun antécédent judiciaire. Il devait comparaître jeudi devant une cour fédérale via une vidéo-conférence depuis Juneau, la capitale de l’Alaska. «Nous avons mené environ 200 entretiens de passagers et membres d’équipage», a déclaré Marlin Ritzman, agent spécial du FBI chargé du bureau de l’Alaska.

Publicité 2


 

Tags

Hippolyte YEO

Hello, Je suis Pharel Hippolyte YEO, passionné d'High-Tech et de culture. Sur AfrikMag, je vous donne des news fraiches concernant les innovations technologiques en Afrique, le Showbiz africain et la vie de la diaspora africaine. hyeo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer