Culture & LoisirsDivers

Inde : une famille riche désigne un singe comme héritier

Brajesh Srivastava et sa femme Shabista sont très riches. Ils vivent dans une aisance financière et matérielle qu’on ne trouve pas facilement dans plusieurs familles indiennes.

Malheureusement, durant toutes les années de mariage qu’ils traversent, ils n’ont pas connu le bonheur d’être papa et maman. Cela veut dire  tout simplement qu’ils n’ont pas connu la joie d’avoir des enfants. A la place d’un enfant, ils ont eu un animal de compagnie : un singe qu’ils ont appelé Chunmum.

Publicité

C’est un singe qui a un traitement de faveur mieux que celui qu’on peut administrer à un humain. Conscient de cela, le couple ne veut pas qu’après leur mort, que Chunmum ne bénéficient plus des mêmes conditions.

C’est pourquoi ils ont décidé de faire de Chunmum l’héritier de leurs biens. Car disent-ils c’est un animal qui est orphelin, l’argent et les biens qu’ils vont laisser c’est pour créer une fondation dans laquelle on prendra parfaitement soin du Singe.

Il faut d’ailleurs noter que les époux ont logé le singe dans une chambre de leur villa où il bénéficie de l’air conditionné qu’il partage avec sa compagne.

Doit-on accorder à un animal des conditions de vie aussi agréable et mieux que l’humain ?

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

4 commentaires

  1. c bizare. 7 couple ne prie pas . peut etres k’ ils ne savent pas k’ ils sont des personnes ?
    Il n’ y a pas des horphelinat, les malereux chez eux ?
    Ils ne sont pas des personnes morale.

  2. un singe comme héritier? si ellepouvait savoir kil ya beaucoup de personne ki vivent pauvrement… autant distribué sa richesse même ds des orphelinats…

  3. Ils n’ont qu’a m’adopté car je suis orphelin j’ai perdu mon père a l’âge de 16 ans et je ne l’ai jamais vu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer