JusticeMondeReligionSociété

Indonésie: Coups de bâton pour des prostituées et des amoureux par la police de la charia

Dans la province d’Aceh, en Indonésie, des couples d’amoureux et des prostituées ont reçu, en public, des coups de bâton de la part de la police de la charia. Cette localité est la seule province du pays à appliquer la loi islamique, selon un journaliste d’AFP.

Lors de la sentence, plusieurs milliers de personnes étaient présentes. Parmi elle, il y avait des dizaines de touristes de la Malaisie voisine, qui s’étaient retrouvées devant une mosquée de la capitale Banda Aceh.

C’est là que les condamnés ont reçu leur châtiment, selon la loi de la religion musulmane, durant laquelle ils ont été hués.

Publicité

Les trois hommes et cinq femmes ont ainsi reçu des coups de rotin dans le dos. Dans le groupe, il y avait plusieurs étudiants, accusés d’avoir enfreint les règles de la charia. Ils ont été reconnus coupables de signes d’affection en public ou en offrant des prestations sexuelles en ligne.

Dans ce pays, comme dans les autres qui pratiquent la loi musulmane, la police de la charia veille à ce que les relations entre hommes et femmes non mariés et l’offre de prestations sexuelles soient punies.

Ils interdisent également la consommation d’alcool, les relations sexuelles entre personnes de même sexe et les jeux d’argent.

Crédit photo: Seneweb

Fatou Oulèye SAMBOU

Bonjour Je suis journaliste-productrice sénégalaise. J'aime parler d'actualité, de culture, et de sport. Je suis une passionnée de la vie et de ses merveilles: les voyages, le monde digital, le tourisme, le cinéma et la musique. Je vois toujours le bon côté des choses. Je vous donne rendez-vous sur Afrikmag pour des infos de qualité. fifi.sambou@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

  1. Ha-ha ça me fait rire ces choses vous vous mariez aussi à plusieurs femmes c’est pas différent vous êtes aussi polygames pour satisfaire vos désirs charnels .La polygamie n’est pas de Dieu .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page