Société

Voici pourquoi Instagram cache désormais le nombre de mentions «j’aime» sur les publications

La plate-forme de médias sociaux, Instagram dissimule le nombre de mentions «j’aime» sur les publications dans divers pays, tels que l’Australie et le Japon, pour «supprimer la pression» sur les utilisateurs.

L’essai qui a débuté jeudi, 18 juillet, donnera l’opportunité aux abonnés Instagram de voir seulement un nom d’utilisateur et «d’autres» personnes qui ont aimé la publication plutôt que de voir un nom d’utilisateur et un nombre particulier de personnes aimant le message.

Publicité

Depuis quelques semaines, le nombre de mentions j’aime et le compteur de vues sous les vidéos ne s’affichent plus sous les publications de certains utilisateurs de l’application.

Le premier marché concerné fut le Canada en mai. Le test a été étendu à l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Irlande, l’Italie, le Japon et le Brésil jeudi 18 juillet.

Voici pourquoi Instagram cache désormais le nombre de mentions «j'aime» sur les publications

Toutefois, les utilisateurs peuvent afficher le nombre de mentions J’aime sur leur propre posts.

Cette mesure a été prise parce que certains craignaient que les plateformes de médias sociaux puissent contribuer à une faible estime de soi et à un sentiment d’insuffisance chez les jeunes.

À la place du nombre de personnes précis ayant appuyé sur le coeur en bas à gauche d’une photo ou d’une vidéo, les utilisateurs voient désormais s’afficher une mention “aimé par tel utilisateur et d’autres”.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer