Afrique

Afrique du Sud: Jacob Zuma hué par des manifestants, son discours annulé

Le président sud africain, Jacob Zuma a vécu un difficile quart d’heure, lundi 1er mai. Invité à un rassemblement à l’occasion de la célébration de la fête du travail, le président Sud Africain a été hué par des manifestants.

Jacob Zuma n’a pu s’adresser aux milliers de travailleurs présents, à l’instar de ses pairs, dans le monde entier. Il a dû quitter précipitamment la rencontre.

Selon des sources, Jacob Zuma a été hué, au moment où il s’apprêtait à prononcer son discours. Les faits sont tels que, le président sud africain, a quitté les lieux, dans la précipitation, dans un convoi de véhicules fortement sécurisé. Les images ont été montrées sur plusieurs chaînes de télévision.

Le président Zuma a participé au rassemblement, aux côtés du président de la Cosatu, Sidumo Dlamini, et du secrétaire général du parti communiste sud-africain, Blade Nzimande.

Selon les médias sud africains, le président  Zuma a été surpris au moment où il se préparait à prononcer un discours à Bloemfontein, dans le centre du pays. C’est en ce moment que des manifestants ont entonné des chants anti-Zuma, et demandé sa démission. Pourtant, ce rassemblement est une initiative de la centrale syndicale Cosatu, allié de l’ANC. Cette formation politique au pouvoir en Afrique du Sud, est secouée ces derniers moments, par une querelle de positionnement liée à la succession de Jacob Zuma.

Ce même syndicat à la base du rassemblement, avait appelé, le mois dernier, à la démission du président Zuma, suite à un remaniement ministériel très impopulaire, qui a causé le limogeage du ministre des Finances, Pravin Gordhan.

Ces manifestations de 1er mai, ont amené les organisateurs à mettre fin immédiatement au rassemblement, qui avait lieu dans un parc de la ville. Aucun autre orateur n’a été autorisé à prendre la parole devant les milliers de participants.


Rappelons que, le président sud africain, Jacob Zuma est à la peine depuis plusieurs mois. Il est accusé d’implication dans plusieurs affaires de corruption, et est confronté depuis des années à la grogne croissante de la population.

Yao Junior L

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page