AfriquePolitique

Ouganda: « J’aime Donald Trump pour sa franchise envers les Africains », dixit le président Museveni

Malgré la vague d’indignation envers Donald Trump pour ses remarques jugées racistes concernant les migrants africains et haïtiens, le président ougandais, Yoweri Museveni a salué le président américain pour sa franchise envers les Africains et a profité pour exprimer son amour pour son homologue.

Publicité

« L’Amérique a l’un des meilleurs présidents de tous les temps », a déclaré M. Museveni à l’occasion de l’ouverture de l’Assemblée législative de l’Afrique de l’Est (EALA) dans la capitale ougandaise, Kampala.

Publicité

« J’aime Trump parce qu’il parle avec franchise. Je ne sais pas s’il a été cité de manière incorrecte ou pas, mais il parle des faiblesses de l’Afrique avec franchise ».

« Les Africains doivent résoudre leurs problèmes, on ne peut pas survivre si on est faible et c’est la faute des Africains s’ils ont faibles », a-t-il ajouté sur Twitter.

Les commentaires de M. Museveni s’opposent à la réaction de nombreux dirigeants qui ont condamné le langage de M. Trump. Dimanche, le président français Emmanuel Macron a déclaré à la BBC qu’il partageait l’indignation des Africains

Plus tôt ce mois, lors d’une réunion avec plusieurs sénateurs, M. Trump a utilisé l’expression « pays de merde », en référence aux migrants venus d’Afrique et d’Haïti. Trump s’est défendu affirmant : « le langage que j’ai utilisé lors de la réunion était dur, mais ce ne sont pas les mots utilisées ».

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page