USA
A la Une

«Je n’avais aucune envie de l’aimer» : Barack Obama raconte son confinement avec le petit ami de sa fille

Alors qu’il prenait part au podcast du journaliste sportif Bill Simmons, Barack Obama est revenu avec humour sur le confinement avec sa famille, et précisément avec le petit ami de sa fille aînée, Malia.

Tout comme le reste de la population américaine, l’ex-président Obama a été contraint de rester confiné chez lui, pour respecter les recommandations des autorités sanitaires.

Publicité

Cette période lui a permis de passer du temps avec ses deux filles Malia et Sasha, âgées de 22 ans et 19 ans et d’apprendre à connaître le petit ami de son aînée. « Il est britannique. C’est un jeune garçon brillant. Il était bloqué ici à cause d’une histoire de visa et parce qu’il avait pris ses engagements pour un travail donc nous l’avons hébergé. Et je n’avais aucune envie de l’aimer mais c’est un bon garçon. », a déclaré Barack Obama dans le podcast. 

Avant d’ajouter avec humour : «Ca ne va pas t’étonner Bill, puisque tu as toi-même un fils, mais les jeunes garçons mangent tellement, c’est étrange de les regarder consommer de la nourriture. Et ma facture de courses a augmenté de 30%». 

Depuis 2017, Malia Obama est en couple avec Rory Farquharson, un britannique de 22 ans qu’elle a rencontré sur les bancs de la prestigieuse université d’Harvard. 

Récemment, Barack Obama publiait ses mémoires intitulées «A Promised Land». L’ancien président américain a expliqué avoir passé toute la première partie du confinement à «faire des jeux et des activités artistiques» avec son épouse Michelle, ainsi que Malia, Sasha et Rory. «Puis ils ont commencé à en avoir marre de nous», a-t-il conclu. 

Crédit photo: TMZ

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page