Showbiz

« Je suis fauché et je vis avec ma maman », déclare Sean Kingston

Le chanteur américain, Sean Kingston, a révélé sa situation financière désastreuse dans une bataille juridique sur les factures d’avocats non rémunérées. Le chanteur a déposé des documents judiciaires indiquant qu’il a moins de 500 $ dans ses comptes bancaires, et ne possède pas de biens ou de voitures.

Publicité

En 2015, l’avocat James J. Gangitano a intenté une poursuite contre Sean Kingston, l’accusant de refuser de verser 12 500 $ de travail légal, qu’il a fait en le défendant. Après avoir déposé un plaidoyer, l’avocat a conclu un accord avec Kingston au début de 2016.
.
Kingston a accepté de verser 20 000 $ en tranches entre avril 2016 et janvier 2017. Cependant, Gangitano a répondu aux tribunaux plus tard, accusant le chanteur de violer l’accord en n’honorant pas les paiements.

En vertu de l’accord, si Kingston manquait un paiement, le montant total de 14 500 $ serait dû immédiatement. Ils ont exigé que le juge ordonne à Kingston de payer, en raison de sa violation.

Plus tôt cette année, le juge a repris sa décision, et s’est joint aux avocats, en leur attribuant 14 500 $ de dommages et intérêts, avec intérêts jusqu’à ce qu’il soit payé. Kingston a également été chargé de remplir une fiche financière qui énumère ses actifs et ses biens dans l’espoir que l’entreprise puisse utiliser l’information pour collecter la dette.

En avril, l’avocat a déposé des documents demandant à Kingston d’être condamné pour avoir annulé l’ordonnance du juge. Le juge a signé la motion et a ordonné à Kingston d’être conduit en justice, et lui a ordonné de remettre ses informations financières le plus tôt possible.

Kingston a finalement rempli sa fiche d’information financière dans le cadre de cette affaire. Il explique qu’il ne détient actuellement, aucun bien immobilier, ou automobile. Il vit avec sa mère, Janice Turner, à Los Angeles.

Sean Kingston a joint ses trois derniers relevés bancaires qui révèlent sa situation financière désastreuse.         Sur le relevé de février, son compte Bank of America soldait début mars à 18,96 $, mais s’est retrouvé à la fin du même mois avec 6,96 $.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page