Sport

Jeux Olympiques 2020 : l’athlète ougandais qui a pris la fuite n’a pas atteint son objectif

L’haltérophile ougandais disparu depuis vendredi d’un camp d’entraînement au Japon a été retrouvé, a annoncé mardi la police japonaise.

Julius Ssekitoleko avait disparu après son arrivé au Japon pour les Jeux Olympiques. Avant de prendre la fuite, il avait laissé derrière lui une note expliquant qu’il ne veut plus rentrer en Ouganda parce que la vie y est difficile.

Publicité

Lire aussi: JO de Tokyo/ Un athlète ougandais prend la fuite dès son arrivée et déclare: « La vie est difficile au pays »

« Aujourd’hui (mardi), l’athlète a été retrouvé dans la préfecture de Mie (centre) sans aucune blessure et sans aucune implication criminelle », a déclaré à l’AFP un responsable de la police d’Osaka.

L’athlète de 20 ans avait disparu de l’hôtel d’Izumisano, près d’Osaka où il séjournait avec son groupe, ont annoncé les autorités de cette commune qui accueille leur camp de base.

Le jeune homme « avait sur lui sa carte d’identité. Nous ne savons pas à qui le remettre, à l’équipe ou à l’ambassade », a ajouté le policier.

Julius Ssekitoleko, qui a récemment remporté la médaille de bronze aux Championnats d’Afrique d’haltérophilie, figurait sur une liste d’attente pour les Jeux olympiques mais a récemment perdu tout espoir d’y participer en raison des quotas olympiques.

Il faisait partie du premier groupe de neuf athlètes, entraîneurs et dirigeants ougandais arrivés au Japon à la mi-juin.

La police a indiqué mardi que l’athlète s’était rendu à Nagoya, puis dans la préfecture de Gifu, avant de se diriger vers le sud, à Mie.

« Il a été retrouvé dans une maison appartenant à des proches », a déclaré le responsable de la police, ajoutant que le sportif n’avait opposé « aucune résistance. »

Crédit photo : cnn

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page