InspirationNigeria

John Amanam : l’artiste nigérian qui fabrique des parties du corps humain « réalistes » (photos)

John Amanam est un artiste nigérian qui a décidé d’utiliser son talent pour résoudre un problème réel.

Ce sculpteur, diplômé en beaux-arts et en arts industriels de l’Université d’Uyo, a récemment lancé son entreprise de fabrication de prothèse hypo-réaliste pour les personnes qui ont perdu des parties de leur corps. Il est le premier Nigérian à fabriquer des prothèses hypo-réalistes.

Publicité
John Amanam : l’artiste nigérian qui fabrique des parties du corps humain « réalistes » (photos)

Le jeune homme affirme qu’il peut faire une réplique de n’importe quelle partie du corps ; les oreilles, le nez, les bras, les doigts, les orteils et même les jambes. Il fabrique également des cheveux artificiels pour les personnes chauves.

« L’art a toujours été ma passion. Je ne suis jamais satisfait ; j’essaie toujours de découvrir des choses que d’autres personnes n’ont pas découvertes pour résoudre des problèmes humains. J’ai fait beaucoup de recherches et elles m’ont mené à beaucoup de grandes réalisations », a-t-il déclaré dans les propos cités par kanyidaily.

Une prothèse coûte entre 10 000 dollars et 100 000 dollars mais chez JJohn Amanam, les clients peuvent payer aussi peu que 688 dollars pour des jambes ou des bras artificiels et 96 dollars pour les autres parties mineures du corps.

Tout en notant que le processus de fabrication de ces prothèses est fastidieux, Amanam affirme qu’il a été inspiré par un cousin amputé. « J’ai un cousin qui se trouve être ma grande source d’inspiration. Il avait perdu ses doigts et je me demandais comment l’aider en tant que sculpteur. J’ai façonné des êtres humains au cours de ma carrière. Pourquoi ne puis-je pas mouler quelque chose qui peut être implanté dans un corps humain ? J’ai commencé mes recherches et par la grâce de Dieu, j’ai découvert ceci. »

John Amanam : l’artiste nigérian qui fabrique des parties du corps humain « réalistes » (photos)

Le jeune inventeur a déclaré que, dans le cadre d’une campagne de sensibilisation, il avait rencontré un certain nombre d’amputés dont les espoirs, a-t-il dit, ont été restaurés par son invention.

Publicité 2


Avant d’arriver à ce stade, Amanam a du faire face à plusieurs défis. « Je dirais que ce n’était pas facile. Je me souviens que j’ai dépensé beaucoup de mon d’argent en faisant des recherches pendant de nombreux mois. J’ai échoué plusieurs fois jusqu’à ce que je sois complètement fauché. Cependant, Je n’ai pas abandonné. J’ai du emprunter de l’argent à quelqu’un pour continuer la recherche. J’étais trop convaincu d’y arriver. J’ai commandé des machines qui n’ont pas été livrées à temps. Quand ils sont finalement arrivés, je ne pouvais pas les utiliser parce que c’étaient des machines très sensibles. Certains se sont même abîmés. Parfois, j’étais obligé de retourner au magasin d’achat pour demander des conseils sur comment les utiliser. Dieu merci, tous les efforts que j’ai déployés dans ce domaine ont porté leurs fruits. »

John Amanam : l’artiste nigérian qui fabrique des parties du corps humain « réalistes » (photos)

John Amanam a l’intention d’ouvrir une usine dans l’État d’Akwa Ibom, son village natal, d’où il fabriquera les prothèses en grande quantité non seulement pour la consommation locale mais aussi pour exportation vers d’autres pays du monde.

Crédit photo : wothhappen

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer