AfriqueInspirationSport
A la Une

Journée Internationale du Sport Féminin : Top 6 des femmes qui font briller le continent africain

Le 24 janvier 2020, une journée dédiée au sport féminin, elles sont nombreuses en effet, celles qui évoluent dans le domaine du sport dans le monde. Elles sont pour la jeunesse une source d’inspiration. En Afrique, ce continent du sport, les ambassadrices en font la fierté à travers leurs différents sacres qu’elles remportent à chaque compétition.

La liste n’est pas exhaustive, mais Afrikmag voudrait faire un Top 6 de ces femmes qui font briller l’Afrique dans le domaine du sport.

Publicité

Ruth Marie Christelle Gbagbi (Côte d’Ivoire, Taekwondo)

Agée de 25ans, Ruth Gbagbi est une médaillée olympique, championne du monde de taekwondo et Officier de l’Ordre National du Mérite. Elle est également Quadruple championne d’Afrique, vainqueur des jeux africains. Depuis le 7 janvier 2020, elle est désormais le numéro un mondial du Taekwondo au niveau des dames dans la catégorie des moins de 67 kg.

Mary Keitany (Kenya, Athlétisme)


Mary Jepkosgei Keitany , née en 1982, est une spécialiste des courses à fond. Elle s’est imposée au marathon de New-York 2014. Une performance qui s’ajoute à son titre de record-woman du semi-marathon en 1 heure 5 minutes et 50 secondes. Elle a notamment remporté quatre fois le Marathon de New York et trois fois celui de Londres.

Isabelle Sambou (Sénégal, Lutteuse)

Isabelle Sambou a été sacrée en 2015 “Lutteuse africaine de la décennie” par la World Wrestling Union (WWU). Agée de 39ans, elle est médaillée d’or à neuf reprises lors des championnats d’Afrique de lutte (en moins de 51 kg en 2004, en 2005, en 2007, en 2009, en 2010, en 2011 et en 2013 et en moins de 53 kg en 2014 et en 2016).

Murielle Ahouré (Côte d’ivoire, Athlétisme)

Murielle Ahouré est une athlète ivoirienne, spécialiste du sprint. Quadruple vice-championne du monde sur les épreuves de sprint (60m et 200 m) entre 2012 et 2014, elle remporte en 2018 le titre de championne du monde en salle du 60 m. La sprinteuse ivoirienne de 33 ans a remporté le titre de championne du monde du 100 mètres dames de Boston Games en juillet 2019.

Astou Traoré (Sénégal, Basket Ball)

Publicité 2

Astou Traoré a marqué l’histoire du basket féminin africain. Meilleure marqueuse, MVP plusieurs fois de l’Afrobasket, elle a tout gagné avec les « Lionnes » du Basket. Championne d’Afrique en 2015, Vice-championne d’Afrique en 2017, Astou était également la meilleure marqueuse de la compétition avec 173 points.

Marie Josée Ta Lou (Côte d’Ivoire, Athlétisme)

Marie-Josée Ta Lou (née le 18 novembre 1988 à Bouaflé), est une athlète ivoirienne, spécialiste des épreuves de sprint, vice-championne du monde sur 100 m et 200 m à Londres en 2017. A l’issue de la course de 100 m féminin à Doha au Mondial de l’Athlétisme en 2019, l’ivoirienne a terminée troisième en 10 secondes 90.

SANDRA KOHET

Je suis Sandra KOHET, Web Rédactrice à AfrikMag. Passionnée de Lecture, Cuisine et voyage. sandrakohet@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page