Inspiration

Kenya : Un banquier démissionne pour vendre des crayons dans la rue (vidéo)

Porter un beau costume et une cravate tous les jours lorsque le salaire ne correspond pas au travail que vous faites est parfois plus traumatisant que d’être complètement sans emploi.

Edgar Otieno, un banquier kényan a été contraint de quitter son emploi à la banque Barclays, dans le pays d’Afrique de l’Est, pour vendre des crayons dans les rues. Son nouveau job lui permet de gagner plus d’argent que ce qu’il recevait chaque mois comme salaire à la banque.

Publicité

Âgé de 42 ans, Edgar Otieno a déclaré à Tuko.co.ke qu’avant même de devenir banquier, il vendait des crayons dans la rue dès l’âge de 25 ans. Il prenait les crayons en gros d’une certaine société et les vendait à commission.

« J’étais si doué que j’ai été nommé meilleur agent plusieurs fois. Quand la société a fermé ses portes en 2005, j’ai décidé de continuer à travailler », a-t-il déclaré.

Edgar est toujours dans la rue, vêtu d’un costume et d’une cravate soigneusement repassés comme s’il était encore banquier, mais en fait, il vend des crayons.

« Certains se demandent pourquoi je me présente tous les matins bien habillé alors que mon travail consiste à courir après les clients et à les convaincre d’acheter des crayons ; en vente, les gens vous achètent d’abord avant d’acheter ce que vous vendez », a-t-il rdéclaré.

Edgar affirme que le salaire qu’il percevait à la banque Barclays était insuffisant pour lui, d’où la décision de démissionner et de se lancer dans la vente des crayons.

Certains de ses anciens collègues ont confirmé qu’il était bien un banquier. « Nous avons travaillé avec lui à la banque Barclays, mais il a démissionné et est retourné au colportage. Il gagne bien sa vie », a commenté Jymoh Msema Kweli lorsque les photos d’Edgar sont devenues virales sur les réseaux sociaux.

Pub


Crédit photo : pulse

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer