DiversSociété

Kenya: une domestique agresse s3xuellement la fille de 2 ans de son employeur

Un tribunal du comté de Nyamira, au Kenya, a condamné une domestique âgée de 25 ans à 15 ans de prison après avoir plaidé coupable d’avoir agressé s3xuellement la fille de 2 ans de son employeur.

L’accusée, Martha Bosire, a été traduite devant le magistrat principal de Keroka, Simon Arome, pour avoir commis l’infraction entre le 14 novembre 2021 et le 9 décembre 2021. Elle a avoué avoir inséré ses doigts dans les parties intimes de la fille de son employeur à des jours différents et a ensuite utilisé de l’alcool pour soigner la blessure et a donné des bonbons au bébé pour acheter son silence. Dans son plaidoyer, la domestique a déclaré au tribunal qu’elle acceptait les actes répréhensibles et a plaidé pour la clémence en faisant valoir qu’elle n’avait pas de parents et qu’elle avait un jeune bébé qui dépendait d’elle. Elle a promis de ne pas répéter une infraction similaire à l’avenir.

L’accusation a déclaré au tribunal que la grand-mère de la mineure s’était inquiétée lorsqu’elle avait vérifié ses parties intimes et avait découvert qu’elle avait des blessures visibles, après quoi elle avait signalé l’affaire à la police. Le bébé a été emmené à l’hôpital du sous-comté de Borabu où elle a été soignée et il a été établi qu’elle avait été agressée s3xuellement.

LIRE AUSSI: Kenya: une domestique arrêtée pour avoir violé un garçon de 12 ans

La domestique a choqué les personnes présentes au tribunal par son calme et son acceptation facile des accusations portées contre elle et n’a montré aucun signe de désolation lorsqu’elle a été emmenée pour commencer sa peine de prison.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page