À la UneAfriquePolitique

Kenya/ L’ancien vice-président William Ruto déjoue tous les pronostics et devient président

La Commission électorale kenyane vient d’annoncer les résultats de la présidentielle tant attendue. William Ruto, ancien vice-président a été déclaré élu devant l’éternel opposant Raïla Odinga. Ce dernier n’a pas encore reconnu sa défaite, laissant planer une probable et énième crise post-électorale.

Wafula Chebukati, le président de la commission électorale, a annoncé que le vice-président sortant William Ruto est déclaré vainqueur de la présidentielle kenyane. Selon ses décomptes, ce dernier a cumulé plus de 7,17 millions de votes, soit 50,49% des voix, contre 6,94 millions, soit 48.85% pour Raila Odinga, remportant l’une des élections les plus serrées de l’histoire du pays.

William Ruto déjoue ainsi tous les pronostics et devient le 5e président du Kenya. Pour y parvenir, il a dû faire face à une tonnes d’obstacles dont le dernier aura été le ralliement surprenant de son ex-colistier, le président sortant Uhuru Kenyatta. On ne sait pas encore ce qui a divisé les deux hommes liés dans un procès à la CPI, mais le rapprochement entre Uhuru et Raila a été détonnant.

William Ruto aura donc réussi un pari fou en venant à bout d’un candidat de poids sur l’échiquier politique kenyan. En attendant la validation des résultats par la cour constitutionnelle, Ruto peut jubiler. Cependant, il faut rester prudent. Le scrutin qui a eu lieu sans violence, une première dans ce pays, peut réserver des surprises. Des membres de la commission électorale ont démissionné avant la proclamation des résultats.

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page