FootballSport

Koeman : « Ce que les dirigeants m’ont dit sur Messi quand je suis arrivé »

Le technicien  néerlandais Ronald Koeman continue de construire une équipe du FC Barcelone après son intronisation comme coach du club catalan l’été dernier. Il faut dire que son arrivée au sein du club des blaugrana fait suite à l’humiliation que Messi et ses coéquipiers ont eu face au Bayern Munich lors des demi-finales de la ligue des champions.

Mais à son arrivée, Koeman a été confronté au problème de gestion de Lionel Messi qui songeait déjà à quitter le club.

Après plusieurs rencontres et négociations avec les dirigeants du club, le sextuple ballon d’Or avait décidé de rester au Barça, ce qui n’a pas manqué de réjouir le coach catalan.

Au cours d’un récent entretien avec le journal Sport, Koeman est revenu sur ce que les dirigeants lui avaient dit à propos de Messi. Le technicien hollandais a expliqué que les dirigeants barcelonais lui avaient dit que Messi n’était pas très content. Il a donc décidé d’aller rencontrer l’argentin pour lui parler et le convaincre de faire partie de son projet.

« Quand je suis arrivé, ils m’ont dit que Messi n’était pas content. Je suis parti chez lui pour lui parler. Il m’a expliqué ses raisons et j’étais honnête. Je lui ai dit que la seule chose que je pouvais changer, c’est le football ; le système de jeu, sa position sur le terrain, son importance dans l’équipe. Mais les choses qu’il avait eues avec le club, je ne pouvais pas changer », déclare Koeman.

« Messi m’a montré que j’étais une personne qui voulait gagner des choses, être le meilleur et continuer à être le meilleur, même s’il avait ses problèmes avec le club. Aujourd’hui, le Barça a été, est et sera une meilleure équipe avec Messi que sans Messi », ajoute Koeman.

Crédit photo: Voetbalzone

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page