À la UneCulture & LoisirsSociété

L’actrice Ini Edo révèle pourquoi elle a opté pour la maternité de substitution

Actrice de Nollywood, Ini Edo a parlé de ses difficultés dans le passé. Elle a révélé dans une récente interview qu’elle avait fait congeler ses œufs il y a quelque temps, et quand elle a décidé d’avoir un enfant, c’est exactement ce qu’elle a fait.

L’actrice de 39 ans a fait cette déclaration après avoir confirmé des rumeurs selon lesquelles elle aurait récemment accueilli un enfant par maternité de substitution.

Publicité

Elle a expliqué que bien qu’elle ait fait des fausses couches dans le passé, elle espère porter son enfant un jour dans son ventre.

L'actrice Ini Edo révèle pourquoi elle a opté pour la maternité de substitution

La femme de 39 ans a indiqué qu’elle avait opté pour la maternité de substitution et la voie du don de sperme afin d’éviter le drame qui accompagne généralement la monoparentalité.

« J’ai opté pour une porteuse pour la tranquillité d’esprit de mon bébé. Idéalement, ce devrait être le mariage avant les enfants mais nous ne vivons pas dans un monde idéal. Une autre raison pour laquelle j’ai opté pour une porteuse est parce que cela me fait tellement peur quand je vois des plaisanteries et des controverses entre une mère et un père à propos d’un bébé sur des forums publics ou quand je vois l’homme insister sur le fait qu’il veut son enfant si les choses ne fonctionnent pas entre les deux parties.

« Pour moi, c’est la peur de ce que cela signifierait pour l’enfant. Je ne suis pas quelqu’un qui permet à n’importe quelle situation de me contrôler. Je fais des limonades avec des citrons jetés à ma façon et je ne regrette rien. La vie elle-même est si fragile et courte pour tendre vers la perfection. Je vais bien et je suis capable de m’occuper de mon enfant comme je m’occupe de moi-même. Je voulais un enfant et je remercie Dieu pour les options de maternité de substitution et de donneurs de sperme.

L'actrice Ini Edo révèle pourquoi elle a opté pour la maternité de substitution

Lors de l’entretien, Ini Edo a admis avoir accueilli sa fille il y a un peu moins d’un an.

Publicité 2

«Oui, j’ai une fille et je l’ai eue par maternité de substitution. J’espérais parler d’elle le jour de son premier anniversaire (qui arrive) dans quelques mois, mais des malfaiteurs m’ont devancé et ont gâché la belle histoire avec des mensonges. Les œufs sont à moi, donc génétiquement, elle est mon sang. J’ai choisi cette voie pour réaliser mon rêve de devenir mère. J’ai encore un bon nombre d’œufs congelés au cas où je déciderais de refaire une maternité de substitution ou de porter mon bébé moi-même.

Il faut noter que la maternité de substitution est un procédé par lequel une femme porte un enfant pour une autre. femme

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page