Coronavirus
A la Une

Le coronavirus sera avec nous pour toujours, prévient un scientifique

Le coronavirus sera présent « pour toujours sous une forme ou une autre », a déclaré un membre du groupe consultatif scientifique pour les urgences (Sage) du gouvernement britannique.

Sir Mark Walport a déclaré que les gens devraient être vaccinés à intervalles réguliers.

Publicité

Ses commentaires viennent après que le chef de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré qu’il espérait que la pandémie serait terminée d’ici deux ans, car il a fallu deux ans pour vaincre la grippe espagnole.

Sir Mark a déclaré que la densité de la population et les voyages signifiaient que le virus se propageait facilement.

Il a également déclaré que la population mondiale était aujourd’hui beaucoup plus importante qu’en 1918.

Sir Mark a déclaré que pour contrôler la pandémie, une « vaccination mondiale » serait nécessaire, mais que le coronavirus ne serait pas une maladie comme la variole « qui pourrait être éradiquée par la vaccination ».

« C’est un virus qui sera avec nous pour toujours sous une forme ou une autre, et qui nécessitera presque certainement des vaccinations répétées », a-t-il déclaré.

« Donc, un peu comme pour la grippe, les gens devront être revaccinés à intervalles réguliers ».

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur de l’OMS, a déclaré que la grippe espagnole de 1918 avait mis deux ans à être vaincue et que les progrès technologiques pourraient permettre au monde d’arrêter le coronavirus « dans un délai plus court ».

La grippe de 1918 a tué au moins 50 millions de personnes.

Publicité 2

Le coronavirus a tué jusqu’à présent 800 000 personnes. Près de 23 millions d’infections ont été enregistrées, mais on pense que le nombre de personnes qui ont effectivement eu le virus est beaucoup plus élevé en raison de l’insuffisance des tests et des cas asymptomatiques.

Sir Mark a averti qu’il était « possible » que le coronavirus redevienne « incontrôlable », mais a déclaré que des mesures plus ciblées pourraient désormais être utilisées en lieu et place d’un confinement générique.

Crédit photo: dailymail

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page