À la UneAfrique

Le Kényan de 84 ans qui est rentré chez lui après 47 ans dit être déçu de ses deux femmes

Un Kenyan de 84 ans, Peter Oyuk, est déçu après son retour chez lui de constater que les deux épouses qu’il a abandonnées il y a 47 ans se sont remariées.

Selon The Standard, l’octogénaire était sorti de son village de Makale à Malava, dans le comté de Kakamega en 1974 à l’âge de 37 ans.

Le Kényan de 84 ans qui est rentré chez lui après 47 ans dit être déçu de ses deux femmes

Il avait dit à l’époque à ses parents qu’il partait à la recherche de pâturages plus verts parce qu’il devait s’occuper de deux femmes et de cinq enfants, bien que les détails sur sa destination et sa date de retour n’aient pas été divulguées.

Publicité

Oyuka a visité Kakamega en 1983, 1992 et 1996, mais n’a jamais mis les pieds dans sa maison malgré sa proximité avec la famille. Après avoir attendu de nombreuses années, ses femmes sont parties et se sont remariées. 

Le mardi 21 septembre, Oyuka est retourné dans son village où seuls quelques individus ont pu le reconnaître.

L’une de ses belles-filles aurait presque sonné l’alarme en craignant qu’il ne soit un étranger qui s’était introduit dans leur domicile.

LIRE AUSSI: https://www.afrikmag.com/ilimanyang-communaute-kenyane-gens-ne-transpirent-pas-tout/

Conformément aux coutumes Luhyia, une chèvre blanche a été sacrifiée pour apaiser les ancêtres avant que le fils prodigue ne soit autorisé à rentrer dans la maison. 

L’homme a été informé plus tard que les épouses qu’il avait laissées s’étaient remariées depuis longtemps.

S’adressant à des journalistes après son retour chez lui, Oyuka a déclaré qu’il était reconnaissant que sa famille l’ait accepté de nouveau, mais qu’il était déçu que ses femmes ne l’aient pas attendu.

« J’aurais souhaité que mes femmes soient ici aujourd’hui pour m’accueillir à la maison », a-t-il déclaré.  

« Je souhaite bonne chance à mes deux femmes dans leurs mariages. Cependant, j’aimerais qu’elles sachent que je suis toujours en vie et qu’elles devraient avoir du temps pour me rendre visite », a-t-il ajouté. 

Il a été conclu que pendant qu’il était loin de chez lui, il s’est retrouvé en Tanzanie voisine où il a passé 13 ans. 

Il a non seulement rencontré et est tombé amoureux d’une femme tanzanienne, mais a également engendré un enfant avec elle. 

Publicité 2

Lorsque son séjour dans le pays a pris fin et qu’il est retourné au Kenya, la communication entre les deux s’est effondrée.

« Ma partenaire tanzanienne a cessé de communiquer avec moi et ne m’a pas encore permis de rencontrer notre fils », a-t-il révélé. 

LIRE AUSSI: https://www.afrikmag.com/revelation-voici-comment-des-jeunes-kenyans-aident-les-etudiants-americains-a-tricher-lors-des-examens-video/

Le retour d’Oyuka dans la maison qu’il a abandonnée a commencé grâce à une publication sur Facebook dans laquelle un bon samaritain partageait des détails sur le vieil homme et demandait à des personnes qui pourraient le reconnaitre de l’aider à rentrer chez lui. 

Par chance, son fils Aggrey Osanji, 53 ans, qu’il a abandonné à l’âge de six ans, a vu le poste et a pris contact, après quoi il a été ramené à la maison.

Oyuka a également révélé que sa santé s’était détériorée et que l’argent qu’il gagnait autrefois grâce à la culture de l’oignon avait été dépensé en médicaments, c’est pourquoi il était désespéré et a choisi de retourner chez lui.

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page