People

Le milliardaire qui voulait mourir fauché… est officiellement fauché

Il a fallu des décennies, mais Chuck Feeney, l’ancien cofondateur milliardaire du géant du commerce de détail Duty Free Shoppers a finalement donné tout son argent à des œuvres de charité. Il est officiellement fauché.

Charles “Chuck” Feeney, 89 ans, qui a cofondé avec Robert Miller le détaillant d’aéroport Duty Free Shoppers en 1960, a amassé des milliards tout en menant une vie discrète. En tant que philanthrope, il a été le pionnier de l’idée de donner de son vivant, en dépensant la majeure partie de sa fortune dans de grands paris de charité plutôt que de financer une fondation à sa mort.

« Puisque vous ne pouvez pas l’emporter avec vous, pourquoi ne pas tout donner, avoir le contrôle de sa destination et voir les résultats de vos propres yeux ? Nous avons beaucoup appris. Nous ferions certaines choses différemment, mais je suis très satisfait. Je me sens très bien d’avoir terminé ce travail », a confié Feeney à Forbes. « Mes remerciements à tous ceux qui nous ont rejoints dans ce voyage. Et à ceux qui se demandent ce qu’est de faire les dons de son vivant : Essayez-le, ça fait plaisir », a-t-il rajouté.

Au cours des quatre dernières décennies, Feeney a donné plus de 8 milliards de dollars à des organismes de bienfaisance, des universités et des fondations du monde entier par l’intermédiaire de sa fondation, Atlantic Philanthropies. En 2012, il affirmait avoir mis de côté environ 2 millions de dollars pour sa retraite et celle de sa femme. En d’autres termes, il a donné 375 000 % de plus que sa valeur nette actuelle. Et il l’a fait de manière anonyme. Alors que de nombreux philanthropes fortunés font appel à une armée de publicistes pour claironner leurs dons, Feeney s’est donné beaucoup de mal pour garder ses dons secrets. En raison de sa campagne philanthropique clandestine et itinérante, Forbes l’a surnommé le James Bond de la philanthropie.

L’homme qui avait amassé une fortune en vendant des produits de luxe aux touristes, et qui a ensuite lancé la société de capital-investissement General Atlantic, vit désormais dans un appartement à San Francisco.

Crédit photo : informationnigeria

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top button