À la UneEuropeFootballSport

Football/ La légende du Bayern Munich, Gerd Müller, est morte

C’est par un communiqué empreint d’émotions que le club bavarois a annoncé ce jour, la mort de Gerd Müller, le légendaire attaquant de l’équipe d’Allemagne et du Bayern Munich dans les années 1960 et 1970. Cette nouvelle plonge également le monde du football mondial dans l’émoi.

Publicité

Il aura assez longtemps pour voir son record de buts en Bundesliga sur une saison battu par Robert Lewandoski. Gerd Muller, l’homme aux 40 buts sur une saison en Bundesliga, est mort ce dimanche 15 août 2021. C’est ce qu’a annoncé dimanche le Bayern Munich dans un communiqué. 

Football/ La légende du Bayern Munich, Gerd Müller, est morte

« Aujourd’hui est un jour triste, noir, pour le FC Bayern et ses supporters », a déclaré dans un communiqué le président du club, Herbert Hainer. Müller, qui a marqué 365 buts avec le Bayern en Bundesliga et 68 avec la RFA, avait également remporté la Coupe du monde en 1974 en Allemagne.

Malade depuis quelques temps et souffrant plus précisément de la maladie d’Alzheimer, le légendaire buteur allemand, qui fut aussi Ballon d’Or en 1970, s’est éteint à l’âge de 75 ans.

Football/ La légende du Bayern Munich, Gerd Müller, est morte

Müller a marqué plus de 700 buts dans sa carrière mais quelques-uns l’ont fait entrer dans l’histoire. Un doublé en finale de l’Euro 1972 contre l’URSS (3-0) et, surtout, ce tir en pivot dans la surface deux ans plus tard, en finale du Mondial 1974, sur sa pelouse fétiche de Munich : le 2-1 du triomphe allemand contre les favoris néerlandais de Johan Cruyff. Ce but, « le plus important » de toute sa carrière, disait-il, a aussi été le 68e et dernier inscrit en 62 sélections et le 14e en autant de matchs de phase finale de Coupe du monde (1970, 1974).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page