People

Retour sur les graves révélations de Michael Jackson concernant son père

A l’occasion du décès de Joe Jackson, père de Michael Jackson, nos confrères du magazine Public sont revenus sur les graves révélations faites par le défunt Michael Jackson sur les maltraitances que leur père les infligeait.

Connu pour être très difficile, Joe Jackson n’a pas épargné les Jackson Five des traitements les plus inhumains et des plus horribles qui soient. En 2003, Michael Jackson avait donné une interview sur la chaîne américaine ITV dans laquelle il n’avait pas mâché ses mots. Il n’avait pas hésité de parler des mauvais traitements que son tyran de père infligeait à ses frères et lui.

Publicité

Michael avait déclaré: “Il nous travaillait avec une ceinture à la main et si vous loupiez ne serait-ce qu’un pas [ndlr. d’une chorégraphie] (…), il vous démolissait (…) Nous étions très nerveux pendant nos répétitions parce qu’il s’asseyait dans une chaise et il avait cette ceinture dans les mains. Et si tu ne faisais pas tout comme il faut, il te mettait en pièce (…) J’y suis passé pas mal de fois. Mais, je crois que c’est mon frère Marlon qui y a eu droit le plus souvent (…) Il était dur (…), il n’utilisait pas que sa ceinture (…) tout ce qui lui tombait sous la main. Il te balançait contre le mur, le plus violemment possible quand il perdait son calme, je me souviens de ma mère qui hurlait ‘Joe tu vas le tuer, tu vas le tuer ! Arrête  !’ (…) J’étais rapide, il ne m’attrapait pas la moitié du temps. Mais, quand il me chopait, mon dieu, c’était affreux… C’était vraiment affreux.” Des révélations qui font froid dans le dos.

 

crédit photo: people

 

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page