EuropeMonde

« Les personnes transgenres me dégoûtent », dixit le président tchèque

Milos Zeman, le président de la République tchèque a qualifié les personnes transgenres de « dégoûtantes » dans une nouvelle interview.

S’adressant à Prima News dimanche, lors d’une discussion sur une nouvelle loi controversée en Hongrie qui interdit tous les matériels et programmes éducatifs pour les enfants qui sont considérés comme promouvant l’homosexualité, le changement de sexe et le concept de sexualité s’écartant de celui attribué à une personne à la naissance.

Publicité

Après l’adoption du projet de loi controversé, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a dénoncé la semaine dernière le projet de loi comme « clairement » discriminatoire, affirmant qu’il va à l’encontre de toutes les valeurs, les valeurs fondamentales de l’Union européenne, et c’est la dignité humaine, c’est  l’égalité, et ce sont les droits fondamentaux de l’homme.”

La nouvelle loi a été vivement critiquée par d’autres membres de l’Union européenne, mais Zeman a défendu le Premier ministre hongrois Viktor Orban en disant que l’ingérence dans les affaires intérieures de tout pays membre de l’UE est une grave erreur politique.  

“Je ne vois pas de raison de ne pas être d’accord avec lui », a déclaré Zeman.  « Je peux comprendre les gays, les lesbiennes, etc. Mais savez-vous qui je ne comprends pas du tout ? Ces personnes transgenres. »

Ils sont intrinsèquement dégoûtants pour moi. »

LIRE AUSSI : Ghana/ « Le mariage homosexuel n’aura jamais lieu sous mon mandat »: la position intransigeante du président Nana Addo-Kuffuor (vidéo)

Les commentaires de Zeman interviennent alors que plusieurs villes à travers le monde ont célébré avec des défilés et des marches visant à gagner en visibilité pour la communauté LGBTQ.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page