AfriqueJusticeUncategorized

L’ex président sud-africain, Jacob Zuma, condamné à 15 mois de prison

Jugé ce mardi 29 Juin, par la cour constitutionnelle d’Afrique du Sud, Jacob Zuma a été reconnu coupable d’outrage à la justice. L’ex-président du pays s’en sort avec 15 mois de prison ferme.

La cour constitutionnelle Sud africaine, la plus grande juridiction du pays, avec l’accord de tous ses membres, a pris sa décision vis à vis de Jacob Zuma. Elle l’a reconnu coupable, et l’a condamné à 15 mois de prison pour outrage à la justice. Une décision qui fait suite au refus de l’ex-chef d’Etat de comparaitre devant une commission anti-corruption.

Publicité
L'ex président sud-africain, Jacob Zuma, condamné à 15 mois de prison

Selon la juge Sisi Khampepe, l’institution saisie pas la commission anti-corruption n’a eu d’autre choix, après ses nombreux refus, que de reconnaitre Jacob Zuma coupable. Puisque cette obstruction n’est pas légale et est punie par la loi.

LIRE AUSSI: https://www.afrikmag.com/cote-divoire-condamne-a-20-ans-soul-to-soul-parle-a-soro-nul-nechappe-a-son-destin/

Jacob Zuma fait l’objet de plusieurs enquêtes, depuis la création de la commission anti-corruption en 2018, et a même été appelé à témoigner. Mais l’ex-président a plusieurs fois répondu absent. Il n’a répondu qu’à un seul en juillet 2019, mais a rapidement repris ses habitudes, en affirmant qu’il est traité comme un accusé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page