AfriqueJusticeUncategorized

L’ex président sud-africain, Jacob Zuma, condamné à 15 mois de prison

Jugé ce mardi 29 Juin, par la cour constitutionnelle d’Afrique du Sud, Jacob Zuma a été reconnu coupable d’outrage à la justice. L’ex-président du pays s’en sort avec 15 mois de prison ferme.

La cour constitutionnelle Sud africaine, la plus grande juridiction du pays, avec l’accord de tous ses membres, a pris sa décision vis à vis de Jacob Zuma. Elle l’a reconnu coupable, et l’a condamné à 15 mois de prison pour outrage à la justice. Une décision qui fait suite au refus de l’ex-chef d’Etat de comparaitre devant une commission anti-corruption.

L'ex président sud-africain, Jacob Zuma, condamné à 15 mois de prison

Selon la juge Sisi Khampepe, l’institution saisie pas la commission anti-corruption n’a eu d’autre choix, après ses nombreux refus, que de reconnaitre Jacob Zuma coupable. Puisque cette obstruction n’est pas légale et est punie par la loi.

LIRE AUSSI: https://www.afrikmag.com/cote-divoire-condamne-a-20-ans-soul-to-soul-parle-a-soro-nul-nechappe-a-son-destin/

Jacob Zuma fait l’objet de plusieurs enquêtes, depuis la création de la commission anti-corruption en 2018, et a même été appelé à témoigner. Mais l’ex-président a plusieurs fois répondu absent. Il n’a répondu qu’à un seul en juillet 2019, mais a rapidement repris ses habitudes, en affirmant qu’il est traité comme un accusé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page