Divers

L’homme le plus gros du monde voudrait perdre 300 kilos…Vidéo

Il s’appelle Juan Pedro Franco Salas. Il est  actuellement l’homme le plus gros du monde. Cet homme  de nationalité mexicaine pèse  590 Kilos. A en croire nos confrères de L’Express qui relaie une information familiale, il a décidé de tenter de réduire son poids de moitié avec l’aide d’un pontage gastrique. Cette méthode de perte de poids consiste à réduire le volume de l’estomac et à modifier le circuit alimentaire.

L'homme le plus gros du monde voudrait perdre 300 kilos...Vidéo

Publicité

Pour le moment, il est question pour Juan Pedro Franco Salas de perdre près de 300 kg, comme il l’a fait savoir aux médecins mercredi dernier. “Avec la honte on ne peut pas vivre. Donc il faut avoir de la volonté et tenter d’aller de l’avant”, a déclaré le concerné à la presse depuis son lit d’hôpital.

L’on se souvient qu’en novembre dernier, Juan Pedro Franco était sorti de chez lui pour la première fois en six ans pour monter dans l’ambulance qui devait l’emmener dans le centre hospitalier dans lequel il a va suivre un régime durant une période de six mois avant de subir l’opération. Comme on peut le voir dans ce reportage , l’homme passait ses journées enfermé dans sa chambre avec sa mère comme la seule qui peut lui apporter de l’aide aide au quotidien.

L'homme le plus gros du monde voudrait perdre 300 kilos...Vidéo

Une source familiale révèle que Lorsque Juan Pedro Franco Salas avait 6 ans, il pesait déjà 60 kg. A 17 ans, il en avait 230 kg. Il faut signaler que l’obésité est un fléau au Mexique, où plus de 30% des adultes en sont victimes.

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer