Afrique
A la Une

Liberia : sale temps pour le président George Weah

Le président du Liberia, George Weah, est sous le feu des critiques pour n’avoir pas reçu personnellement une pétition de manifestants faisant campagne pour le renforcement des lois contre le viol.

Cela fait suite à une augmentation des attaques avec près de 1 000 cas de viols signalés depuis janvier.

Publicité

Pendant trois jours, des centaines de personnes ont défilé dans la capitale, Monrovia. Certains sont en colère parce que M. Weah ne s’est pas exprimé sur la question – surtout après s’être engagé à garantir les droits des femmes et s’être même décrit comme le « féministe en chef » du Liberia.

Les militants demandent que des tribunaux pénaux soient mis en place dans tout le pays afin que les cas de violence sexuelle puissent être jugés.

La star du football et seul joueur africain vainqueur du Ballon d’or a été élu président du Liberia en décembre 2017.

Crédit photo : ghanaweb

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page