Sport

Ligue 1/ Un grand club Ivoirien endetté

Le club mythique Ivoirien l’Africa sport d’Abidjan vit une réalité difficile. En effet, le club vert et rouge doit environ 100 millions de Francs CFA à ses créanciers. « L’Africa sports d’Abidjan doit beaucoup d’argent. Quand nous avons pris les rênes du club, on avait des fournisseurs qui se signalaient tous les jours » a expliqué Me Guillaume Zébé, membre du Comité de Normalisation.

Sur les 100 millions de FCFA, dus par les aiglons, 27 millions concerne l’argent réclamé par l’entrepreneur du siège du club, sis à Treichville. Il y a aussi les arrières de salaires des joueurs et du staff technique. Ils se situent entre 12 et 14 millions de Francs CFA par mois.

A ce niveau, il faut savoir qu’à ces 2 journées de la fin de  la ligue , l’Africa sports cumulait 8 mois de salaires impayés dont 3 mois étaient censés être pris en compte par le Comité de Normalisation de l’Africa Sports : « Nous n’avons pas géré les finances de l’Africa Sports durant notre mandat. Certes, le club a bénéficié de 55 millions cette saison au titre des droits télé et droits marketing. Mais quand il devait y avoir de l’argent à décaisser, c’est le CN-FIF qui s’en est chargé. », a précisé Assemian Kassi, secrétaire Général du club.

Le club mythique Ivoirien l’Africa sport d’Abidjan vit une réalité difficile. En effet, le club vert et rouge doit environ 100 millions de Francs CFA à ses créanciers. « L’Africa sports d’Abidjan, doit beaucoup d’argent. Quand nous avons pris les rênes du club, on avait des fournisseurs qui se signalaient tous les jours », a expliqué Me Guillaume Zébé, membre du Comité de Normalisation.


Sur les 100 millions de FCFA, dus par les aiglons, 27 millions concerne l’argent réclamé par l’entrepreneur du siège du club, sis à Treichville. Il y a aussi les arrières de salaires des joueurs et du staff technique. Ils se situent entre 12 et 14 millions de Francs CFA par mois.

A ce niveau, il faut savoir qu’à ces 2 journées de la fin de  la ligue 1. L’Africa sports cumulait 8 mois de salaires impayés dont 3 mois étaient censés être pris en compte par le Comité de Normalisation de l’Africa Sports : « Nous n’avons pas géré les finances de l’Africa Sports durant notre mandat. Certes, le club a bénéficié de 55 millions cette saison au titre des droits télé et droits marketing. Mais quand il devait y avoir de l’argent à décaisser, c’est le CN-FIF qui s’en est chargé. », a précisé Assemian Kassi secrétaire Général du club.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page