Monde

L’Iran accusé d’avoir empoisonné les poissons de ses voisins arabes. Explications

Dans tout le golfe arabique, depuis le début de ce mois de Mai, des milliers de petits poissons s’échouent. Plusieurs internautes avancent une théorie du complot avec à sa base l’Iran. Sont touchés par ce phénomène des pays comme l’Arabie Saoudite, le Koweït et l’Oman.

 

Publicité

Des tonnes de poissons morts

Au Koweït, plus de 60 tonnes de poissons morts ont ainsi été ramassées depuis le début du mois. Sur ce point, les autorités koweïtiennes se sont voulues rassurantes. En effet, le ministre de la Communication, a indiqué le 1er mai 2017 que des analyses effectuées n’avaient révélé la présence d’aucune substance toxique. Ces déclarations n’ont cependant pas convaincu l’opinion publique. Une vidéo a même été faite par un pêcheur qui accusait des “mafias” de vouloir détruire l’industrie du poisson.

Même scénario en Arabie Saoudite et au sultanat d’Oman. Comme les tensions politiques entre les Etats du Golfe et leurs voisins perses en Iran sont récurrentes, de nombreux internautes n’ont pas hésité à relayer des théories du complot visant la république islamique chiite. Ce qui pourrait aggraver la situation.

 

Démenti sur l’implication de l’Iran dans ce phénomène

Un chercheur de l’institut koweitien de la recherche scientifique a été approché. Ce dernier a expliqué que le phénomène qui touche ces pays arabes est tout à fait normal. En effet, bien connu des scientifiques, ce phénomène s’appelle la « marée rouge ».

La marée rouge résulte de la présence dans la mer de micro-algues, des phytoplanctons. Ce phénomène ambigu se produit lorsque ces micro-algues connaissent donc une croissance rapide. Elles prolifèrent de façon fulgurante et se nourrissent de ces éléments ramenés de la terre vers les eaux côtières.

Publicité 2

Le rejet à la mer des eaux usées conduit à un excès d’éléments nutritifs dans la mer, et stimule également la propagation des phytoplanctons. Les phytoplanctons ont une durée de vie très courte, qui n’excède pas quelques jours. Quand ils meurent, ils descendent vers le fond de la mer où ils sont aussitôt consommés par les bactéries. Or, pour ce faire, les bactéries absorbent une quantité importante d’oxygène, ce qui cause la mort de bancs entiers de poissons.

De quoi innocenter l’Iran.

Tags

Eunice Kouamé

Je suis Eunice KOUAME, une jeune femme passionnée de lecture, de développement personnel et de relations humaines en général. J'aime voyager, rigoler, cuisiner et surtout écrire. Vous pourrez consulter mes articles dans les rubriques conseils, couple, relations, actualités, inspiration, politique et chroniques( mon nouveau bébé ;) ) eunice.kouame@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer