Afrique

L’Italie accuse la France d’avoir engendré la pauvreté en Afrique et exige des sanctions

Le vice-premier ministre italien Luigi Di Maio a insisté lundi sur le fait que la politique de la France en Afrique a engendré la pauvreté et provoqué la migration.

Les commentaires de Di Maio sont survenus quelques heures après que la France a convoqué l’ambassadeur d’Italie à Paris pour exiger des explications sur les affirmations originales faites pendant le week-end.

Les accusations de l’Italie

S’exprimant samedi dans le centre de l’Italie, Di Maio a critiqué la politique de la France en Afrique, le dernier chapitre d’une guerre de mots entre Rome et Paris.

« Si nous avons des gens qui quittent l’Afrique maintenant, c’est parce que certains pays européens, et la France en particulier, n’ont jamais cessé de coloniser l’Afrique », a déclaré Di Maio.

« Si la France n’avait pas les colonies africaines, parce que c’est ainsi qu’il faut les appeler, elle serait la 15e puissance économique mondiale. Mais elle est parmi les premières grâce à ce qu’elle est en train de faire en Afrique ».

Di Maio a ajouté que la France manipulait les économies de 14 pays africains qui utilisent le franc CFA, une monnaie de l’époque coloniale, soutenue par le Trésor français.

« La France est l’un de ces pays qui, en imprimant de l’argent pour 14 pays africains, empêche leur développement économique et contribue au fait que les migrants meurent en mer ou arrivent sur nos côtes ».

La France réagit

L’ambassadrice Teresa Castaldo a été convoquée lundi après-midi par la chef de cabinet de la ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau, a déclaré la source diplomatique française.

« Ce n’est pas la première fois que les autorités italiennes font des commentaires inacceptables et agressifs », a ajouté la source diplomatique française.

La France soutient que le franc CFA a apporté une stabilité monétaire aux pays qui l’utilisent, mais le président français Emmanuel Macron a déclaré en 2017 qu’il appartenait aux gouvernements africains de décider quoi faire de la monnaie.


Le gouvernement italien exige une sanction

Le nouveau gouvernement italien a souvent été en conflit avec Paris, que ce soit en matière d’immigration ou de politique libyenne, soucieux de marquer la différence avec l’ancienne administration de centre-gauche qui entretenait de bonnes relations avec les autorités françaises.

« J’ai cessé d’être hypocrite en ne parlant que des effets de l’immigration et il est temps d’en parler des causes », a déclaré Di Maio ce week-end.

« L’UE devrait sanctionner tous ces pays comme la France qui appauvrissent les pays africains et font migrer ces habitants ».

Crédit photo : reuters

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

15 commentaires

  1. Ce n’est que cela que je dis dans ma poésie ! Pour cela, j’ai été traité de « raciste » par une célèbre maison d’édition française ! Heureusement qu’une dizaine de ses confrères a « adoré » ce recueil, qui sera bientôt dans librairies et sur les grands réseaux, Amazon, Chapitre, Dilicom, Decitre, etc…

    Des extraits de Afrique

    Ils m’ont déclaré prophète-non-grata
    D’avoir enfoncé tes desiderata
    Et de tes factures la cohorte
    Dans la fracture de leur oreille morte

    Ils m’ont trouvé peu courtois
    De n’avoir de langue que pour toi
    Et de lire ton cœur de rancœur alourdi
    Ils m’ont dit impulsif étourdi
    De déverser sur ton corps engourdi
    Les mots magiques qui relèvent l’endormi

    Je ne suis pas le fou debout
    Le pleurnichard zombi de boue
    Je suis sur un pied la grue d’ébène
    Fantasmant sur une main bantoue-hellène
    Culbutant les pages de l’histoire vraie
    Pour planter des pactes sans ivraie
    Sous l’engrais des contritions
    Pour le bien de nos nations
    Qui s’élèveraient ainsi dans les nues
    Comme un bouquet de frères ingénus

    OU ENCORE :

    Des bateaux repus
    De tes enfants nus
    Voguant de l’Atlantique
    Vers les ports sadiques
    Sur la Méditerranée
    Pour le servage condamnés
    Sur ces champs damnés
    Et le sang gerçant des dos tannés
    Par leurs fouets sur nos rois
    Qui furent la proie
    De leurs hôtes sournois
    Tous ces convois de bois
    Dénudant tes forêts
    Afrique dans les rets
    Des monnaies coloniales
    Champ de pleurs et de râles
    Echo des chants-sanglots
    Des terres en mille morceaux

    Oh ! As-tu oublié ?
    Comment as-tu pu oublier !

    Emmanuel MAYO
    Écrivain camerounais

  2. Oui c’est vraie toi qui dit que c’est parce que les Africains envahissent l’Italie Di Mao a raison de se plaindre imagine s’il y avait de quoi mieux vivre les Africains iront chercher quoi en Italie c’est parce que nous somme toujours ruiné par la France et pourtant nous avons assez de ressources

  3. Vous pensez qu’il a dit ces belles paroles pour faire plaisir aux africains ?? Non détrompé vous c’est parce que les migrants africains envahissente leurs côtes voilà pourquoi il parle ainsi de la france

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!