Politique

Inspiré de Macron, un jeune camerounais de 39 ans veut devenir président en 2018

Cabral Libii est un jeune camerounais qui fait secouer la toile depuis quelques jours. Au lendemain de l’euphorie issue de l’accession d’Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle française, les camerounais ont commencé à rêver eux aussi d’un président aussi jeune.

Dans un pays où la gérontocratie a pris les rênes de la gouvernance depuis des décennies. Comme le dit Achille Mbembe, un « gouvernement de vieillards » avec pour seule ambition de mourir au pouvoir et de l’emporter avec eux.

Publicité

Dans la foulée, le jeune Cabral Libii du haut de ses 39 ans a été plébiscité par la communauté digitale sur les réseaux sociaux. Il a donc voulu profiter de la situation pour se positionner et affirmer cette mission de candidat à la prochaine élection présidentielle au Cameroun en 2018.

Dans un communiqué qui circule sur les réseaux, il affirme :  « Des milliers de mes compatriotes m’ont appelé à présider à leurs destinées. Cet authentique “appel du peuple” m’honore. Je sens sur mes épaules, la lourdeur de la responsabilité d’un élu des cœurs et de raison. MERCI en toute humilité. Le triomphe électoral d’idées nouvelles sur lesquelles nous nous accorderons le moment venu et d’hommes nouveaux lors des échéances à venir, nous impose dès maintenant à tous, un profond engagement. L’objectif au 1er janvier 2018 est de disposer d’un corps électoral de 11 000 000 (11 millions d’inscrits) au moins. Mettons-nous donc au travail ». Cabral Libii G-18

Rappelons que Cabral Libii est un analyste politique, et un personnage public assez suivi sur internet et dans les médias classiques au Cameroun.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer