Afrique
A la Une

Malawi : un tribunal suspend le port des perruques et blouses « coloniales »

La cour constitutionnelle du Malawi a suspendu le port des perruques et robes « coloniales » dans les salles d’audience en raison de la forte chaleur qui sévit dans le pays.

Les températures dans certaines régions du pays ont atteint 45 degrés Celsius (113 degrés Fahrenheit) cette semaine, selon le Département des services météorologiques du pays.

Publicité

Le Malawi, ancienne colonie britannique, applique toujours le système juridique britannique, le port de la perruque et de la robe étant obligatoire pour les juges et les avocats.

Cependant, Chikosa Silungwe, l’un des avocats présents cette semaine dans la capitale, Lilongwe, a déclaré que la canicule rend le travail du tribunal difficile.

«  La canicule de cette semaine a rendu les blouses et les perruques inconfortables », a-t-il confié à la Fondation Thomson Reuters.

Agnes Patemba, greffière de la Haute Cour du pays et porte-parole judiciaire, a déclaré que la suspension du port de la perruque et la blouse, qui a pris effet mercredi, est une mesure temporaire.

« Il y a une vague de chaleur et cette situation a obligé la cour à suspendre le port des perruques et des blouses. Ce n’est pas la première fois qu’une telle décision est prise ».

Selon Jolamu Nkhokwe, directeur du changement climatique et des services météorologiques du Malawi, plusieurs facteurs sont à l’origine de la hausse des températures, mais le changement climatique serait la cause principale de cette vague de chaleur.

Crédit photo : africanews

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page