À la UneMaliPolitiqueSécurité

Mali/ De grands chefs terroristes burkinabè et nigériens abattus par l’armée

L’armée malienne mène des actions de représailles contre les terroristes qui ont tué une vingtaine de soldats le 4 mars. Dans cette action offensive, l’armée malienne annonce avoir réussi à neutraliser de grands chefs terroristes qui écumaient la région. Ils sont de nationalités diverses.

L’armée malienne est à la poursuite des terroristes qui ont endeuillé ses rangs. Depuis le 4 mars, les Forces Spéciales maliennes et d’autres unités de l’armée ratisse les coins et recoins de la localité de Mondoro. C’est dans cette localité que 27 soldats maliens sont tombés face aux terroristes. Les services de renseignements maliens sont aussi à la tâche. Ils ont permis par leur action de localiser les zones de retrait des terroristes qui ont attaqué le 4 mars.

Exploitant lesdits renseignements, l’armée malienne a fait voler ses avions. Elle annonce qu’elle a détruit des convois de terroristes et des plots logistiques. Lors de ses frappes, l’armée a fait des dégâts humains dans les rangs des djihadistes, selon le directeur de la communication des FAMA. En plus de 9 corps de terroristes en état de putréfaction découvert dans les encablures du camp de Mondoro, des chefs terroristes ont perdu la vie.

Il s’agit de Iboune Ibrahim et Malam Aboubacar qui sont de nationalité nigérienne. Avec eux sont aussi morts, les nommés Alfoussény Barry et Younouss Iboune alias Bobala et Nouhoum Dicko qui sont de nationalité burkinabè, précise l’armée malienne. Enfin, l’armée affirme avoir tué deux autres chefs terroristes qui sont eux des Maliens. Ce sont Hassany Barry et Amadou Dicko. Pour l’armée, c’est une grande réussite, à l’aune des félicitations reçues de la part des autorités politiques.

Lire aussi: Côte d’Ivoire/ Didier Drogba annonce la mort d’un président de club

Mali/ De grands chefs terroristes burkinabè et nigériens abattus par l'armée

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page